dimanche 1 avril 2007

CYCLOSPORTIVE : MA "77" EN 2007

Yves
Article dédié à Yves (photo ci-contre), avec mes remerciements pour cette expérience de réussite et d'efforts partagés.

Cela faisait plusieurs années que j'envisageais de faire une cyclopsportive.

Échec en 2006!

En 2006, je me décide enfin à m'inscrire sur la 77. Et puis, par un curieux concours de circonstances, je me retrouve inscrit simultanément sur la formation d'initiateur à la FFCT. Du coup, entraînement réduit presque à néant. Je me retrouve au départ en n'ayant pas enfourché mon vélo de route depuis un mois et demi ! Il faut être fou ! De plus, il pleut ; au lieu de s'échauffer avant le départ, on reste 40 minutes sans bouger ! Suivant les conseils de mon pote Michel, un connaisseur, je démarre trop vite ! Les conseils de Michel sont excellents... pour Michel ! Pas pour moi ! 34 km dans la première heure, 26 dans la seconde ! Ça va trop vite pour prendre le temps de boire ! Je cumule les erreurs ! Et je le paye cash : je m'offre des crampes comme je n'en ai jamais eu ! Les deux jambes tétanisées, sans pouvoir décrocher les pieds des pédales automatiques ! Coincé sur mon vélo et aggripé à une glissière de sécurité, en attendant que des bénévoles de l'organisation passent par là pour me "décoincer" ! Je renonce au 77e kilomètre (c'est ça que ça voulait dire la "77"?). La fin du parcours dans la voiture balai (en réalité, un vieux bus très pittoresque)... sous le soleil ! C'est maintenant qu'il sort, celui-là !

J'en ai bavé ! Je n'ai pas du tout apprécié cette première expérience ! Mais je n'aime pas rester sur un échec. Je me promets donc d'y retourner en 2007 ! Mieux préparé!…

Retour en 2007 !

Au départ, je suis bien décidé à ne pas reproduire les erreurs de 2006 ! Je me suis mieux préparé. Je sais qu'il faudra que je pense à boire et à m'alimenter correctement, que je ne parte pas trop vite... Mais surtout, Yves a accepté de faire cette cyclosportive en ma compagnie pour me soutenir dans mon entreprise. Avec lui, le "métronome du vélo", je suis sûr d'aller au bout. Je me sens en confiance ! Nous sommes côte à côte sur la ligne de départ. Au départ, nous réussissons à intégrer un groupe qui roule bien jusqu'au 50e kilomètre (environ 30 km/h de moyenne). Le groupe ayant explosé dans la première bosse, nous nous retrouvons à deux et nous nous relayons pendant plus de 100 km. De temps en temps, nous rattrapons des gars qui manifestement sont cuits et qui, soit décrochent tout de suite (il faut dire qu'on assure un bon train), soit ne prennent pas les relais sous prétexte de crampes, de maux de ventre ou autre... et nous franchissons ensemble la ligne d'arrivée... Chacun ayant eu ses bons moments et ses moins bons, mais toujours ensemble...

Ce fut une belle expérience de partenariat amical et ça restera de ce point de vue un excellent souvenir. Encore merci Yves ! Je suis allé au bout du défi que je m'étais fixé et j'en suis très content. Je m'étais donné 6h pour faire les 150 km et j'ai mis 5h15. Je termine 1014e et Yves 1015e (dans la même seconde) sur 1165 au départ et quelques 1065 classés. Pas brillant, certes, mais à 28 km/h de moyenne, j'étais à mon maximum compte tenu de l'entraînement que j'avais. La moyenne reste tout de même tout à fait honorable si l'on considère que nous avons fait une centaine de kilomètres en nous relayant à deux...

Cette expérience m'a aussi appris quelque chose sur moi-même : je n'aime pas suffisamment la “performance” pour accepter d'aller m'entraîner par obligation. Je n'aurais pas pu m'entraîner davantage parce que ça m'aurait agacé... Me sentir obligé d'aller pédaler pour atteindre un objectif, ce n'est pas mon truc! Je préfère faire du vélo par plaisir, par envie ! Et en même temps, ça fait partie de moi de me lancer des défis comme ça... J'ai d'abord pensé que je ne ferais plus de cyclosportives... Mais sait-on jamais ? C'est quand même assez excitant, comme expérience... Peut-être me reverra-t-on au départ en 2008 ?!...

Claude

Claude…
et Yves, frères siamois sur la 77 en 2007...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire