samedi 26 août 2017

MONTS DU BEAUJOLAIS : COLS AUTOUR DE TERNAND

De passage dans les environs de Lyon, nous avons programmé comme en juillet 2016 une balade dans les Monts du Beaujolais (voir l'article : Cols du Rhône autour de Tarare). Cette fois nous démarrons dans la vallée de l'Azergues.

Les données
  • Départ de Ternand (Rhône), quartier des Grandes Planches, altitude 280 m 
  • Distance : 70 km
  • Dénivelé positif : 1550 m selon Openrunner, 1480 m selon mon GPS
  • 8 cols :
    • Col du Chêne ou Col du Châtoux, 704 m
    • Col du Joncin, 699 m
    • Col de la Croix Papin, 636 m
    • Col de la Croix de l'Orme, 730 m
    • Col de la Croix des Fourches, 776 m
    • Col du Pilon, 727 m
    • Col de la Croix de Chal, 789 m
    • Col de la Croix de Thel, 651 m
  • Point culminant : Col de la Croix de Chal, 789 m
Notre parcours

Profil de notre balade

Le récit

Nous avons choisi de démarrer notre parcours à Ternand, facilement accessible pour nous par la D385. La bonne surprise, c’est que ce choix présente aussi un intérêt touristique, le vieux bourg de Ternand étant un village médiéval qui ne manque pas d’intérêt. Nous irons y faire un petit tour à la fin de notre boucle.

Ternand, vu depuis Les Grandes Planches
Pour l’heure, nous laissons la voiture sur un parking au lieu-dit “Les Grandes Planches”. Des panneaux informatifs situés en bordure du parking nous apprennent ainsi que le nom “Ternand” vient du celte : ter = trois et nan = rivière, la principale de ces rivières étant l’Azergues. Quant aux grandes planches, ce sont celles qui formaient jadis à cet endroit un pont de bois permettant de franchir la rivière…

Dès le départ, la route s’élève rapidement au milieu des vignes. En chemin, nous découvrons un domaine viticole qui existe depuis 1600, le Domaine Paire !

Domaine Paire
La vue est bien dégagée, tant vers Saint-Laurent-d’Oingt et son église champêtre…

Eglise de Saint-Laurent-d’Oingt
… que vers Oingt (site BCN-BPF), dont nous apercevons au loin la silhouette, malheureusement à contre-jour.

Oingt à contre-jour
A partir de Sainte-Paule, la pente se fait beaucoup plus douce sur environ 3,5 km.

Sainte-Paule : point de départ de randonnées pédestres
C'est à partir du lieu-dit Le Saule d'Oingt, que la pente moyenne est la plus forte, de 6,5 à 7,5% sur 2,5 km. Et après 11 km d'ascension, nous atteignons le Col du Chêne (704 m), également nommé Col du Châtoux, du nom d’un hameau que nous traverserons peu après.


Col du Chêne
Les deux cols suivants ne présentent pas de difficulté quand on les aborde en venant du Col du Chêne. D'abord le Col de Joncin (699 m)…

Col du Joncin
… puis le Col de la Croix Papin (636 m), situé au lieu-dit Le Plat Papin

“Plat”? C’est vite dit ! Demandez donc aux cyclos que l’on a croisés pendant que nous descendions vers Chambost-Allières s’ils ont trouvé cela plat !…

Col de la Croix Papin
En tout cas, si ce n’est pas vraiment plat, c’est assez… désert !


Le Désert
De retour dans la vallée de l’Azergues, nous suivons sur deux kilomètres la route principale (la D385) puis nous bifurquons en direction de Saint-Just-d’Avray. La seconde longue ascension commence. C’est parti pour une dizaine de kilomètres.

À Saint-Just-d’Avray, nous trouvons de quoi nous ravitailler…

Saint-Just-d’Avray
Ensuite, la montée se poursuit jusqu’au Col de la Croix de l’Orme (730 m).

Col de la Croix de l'Orme
Là, nous faisons demi-tour afin d'aller franchir un col supplémentaire. Nous redescendons ainsi sur environ 1,5 km pour pouvoir emprunter la Route ses Sapins

Route ses Sapins
… et nous nous dirigeons vers le Col de la Croix des Fourches (776 m).


Col de la Croix des Fourches
La montée suivante, vers le Col du Pilon (727 m), n’est pas très longue.

Col du Pilon
La descente vers Valsonne dure un peu plus longtemps. Nous y trouvons une boulangerie ouverte pour acheter des boissons fraîches, ce qui s'avère bienvenu juste avant la montée vers le Crêt, que nous effectuons en plein soleil.

Montée vers le Crêt
Marie-Ange dit que nous sommes fous de rouler par cette chaleur (le GPS a enregistré qu'il faisait entre 31 et 35° dans ce secteur)… Les moutons, regroupés dans un coin d'ombre, ont l’air de partager son avis !…

Moutons
Il est temps de décider si nous ajoutons un col “hors boucle”, en aller-retour : le Col de la Croix de Chal (789 m). Chal, comme chal… eur ? Aujourd’hui, nous sommes hyper-motivés (ou hyper-fous ?) : bref, nous y allons !

Petite déception en arrivant au col, après avoir surmonté quelques pentes avoisinant les 14% : il n’y a pas de panneau et de la Croix de Chal, il ne reste que le socle, au pied d’un marronnier.

Col de la Croix de Chal
Rejoindre ensuite le Col de la Croix de Thel (651 m) en suivant la corniche n’est qu’une formalité.

Col de la Croix de Thel
Marie-Ange profite de l’ombre pour se ressourcer. Pas trop longtemps quand même, sinon elle n'aura plus envie de repartir!

Col de la Croix de Thel
A partir du Col de la Croix de Thel, nous avons prévu de rentrer directement sur Ternand. Mais au début de la route que nous voulons prendre un panneau “rue barrée” nous fait hésiter quelques secondes. Nous décidons de ne pas nous en inquiéter outre mesure et nous avons raison. Nous ne trouverons pas l’ombre d’un obstacle sur cette petite route tranquille, juste l’ombre des sapins, une bénédiction par cette chaleur…

Route ombragée
Nous montons jusqu’à la Croix de Brou, sur un site qui a la configuration d’un col, mais ne figure pas au catalogue du Club des Cent Cols.

Croix de Brou
Il ne nous reste plus qu’à effectuer la descente vers Ternand, sur une route rugueuse et peu confortable, beaucoup moins agréable que la montée sous les sapins. Le panorama, en revanche, nous séduit, notamment cette vue sur les vignobles du Beaujolais autour de Létra…

Létra (Beaujolais)
Parvenus au vieux bourg de Ternand, nous nous y arrêtons…

Le vieux Ternand
… d’abord pour nous rafraîchir à la fontaine…

Ternand : la fontaine
… puis pour prendre quelques photos du village médiéval et, entre autres, le château du XIIe siècle, détruit par les Huguenots au XVIe siècle, dont les vestiges sont aujourd’hui transformés en jardin public.

Château de Ternand
L’église possède, paraît-il, quelques caractéristiques typiques des églises du Beaujolais, notamment ce porche appelé “galonnière”, que l’on distingue sur la droite de la photo.

Eglise de Ternand
Le retour à notre point de départ, en descente, ne pose aucun problème.

Vignobles près de Ternand
C'était un très joli parcours à travers les Monts du Beaujolais, tantôt au milieu des vignes, tantôt sous les sapins, avec 8 nouveaux cols dans la musette. Une belle petite moisson!

Claude
Photos personnelles

LIENS :

➜ Toutes nos photos sur Flickr
➜ Inventaire de nos balades dans le Rhône sur notre site.

➜ Enregistrement de la balade sur STRAVA.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire