dimanche 22 décembre 2019

LE VÉLO EN FÊTE : CÉLÉBRATIONS DIVERSES

Pour ceux qui aiment le vélo, sa pratique est déjà une fête! De là à établir un lien avec les diverses fêtes du calendrier, il n'y avait qu'un pas… ou plutôt un "tour de pédalier"!

Voici quelques exemples de cartes variées qui établissent un lien entre “vélo” et fêtes diverses. De bonnes idées pour ceux qui désirent adresser un clin d'œil souriant à quelque ami(e) passionné(e) de vélo…

Du courrier pour les ami(e)s qui aiment le vélo

Au calendrier…

1er janvier : nouvel an

Quelques idées pour adresser ses vœux.

Une équipe qui gagne

Le vélo en hiver

Bonne année tout schuss

Meilleurs vœux étoilés


14 février : Saint-Valentin

Joyeuse Saint-Valentin!

Sweet Valentine's Day


Mars - avril : Pâques

Le lapin de Pâques

Autre lapin de Pâques

Chasse aux œufs de Pâques

1er mai : Le muguet porte-bonheur

Vélo porte-bonheur
25 décembre : Joyeux Noël


Joyeux Noël

Décoration de Noël

Père Noël à vélo

L'équipe Noël?

Traineau

Noël blanc

Cadeaux de Noël

Vélo et guirlande lumineuse

Père Noël

Père Noël

Merry Christmas

VTT du Père Noël

Merry Christmas - Happy New Year

Connaissez-vous la fille du Père Noël?

Tout au long de l'année : les cartes d'anniversaire

Cartes d'anniversaire avec des cyclistes…

La bise au vainqueur!

Gaston Lagaffe

La cyclote fleurie

Chaud devant!

Cartes d'anniversaire avec des animaux qui font du vélo

Livraison de bisous

Livraison de fleurs

Livraison de gâteau

Bon anniv' avec Droopy

Avec des ballons

Écureuils en tandem

Le Chat et les bougies

Cartes d'anniversaire avec des cadeaux, des gâteaux ou des bougies

Gâteau d'anniversaire

Le grand-bi et les cadeaux 1

Le grand-bi et les cadeaux 2

Bougies d'anniversaire

Gâteau d'anniversaire

Cartes d'anniversaire avec des ballons

Happy Birthday

Trois ballons

Ballons en forme de cœur

Pour finir, bonnes fêtes à tous, avec ou sans vélo!

Claude
Illustrations trouvées sur Internet

mardi 26 novembre 2019

A LA DÉCOUVERTE DU PUERTO DE BERNIA (ALICANTE - ESPAGNE)

Le "Puerto de Bèrnia" (Port de Bèrnia, en valencien), un passage entre mer et montagne

Présentation

Depuis quelques années, plusieurs équipes professionnelles préparent la nouvelle saison sur la Costa Blanca, plus précisément à Calpe ("Calp" en valencien). Cette commune de la Province d'Alicante possède un superbe décor rocheux en forme de pain de sucre, facilement identifiable sur les photos : le Peñon de Ifach (ou Penyal d'Ifac, en valencien), dont la hauteur est de 332 m, soit 8 m de plus que la Tour Eiffel!

Le Peñon de Ifach, à Calpe (photo de Claude, septembre 2018)

Parmi les équipes qui viennent s'y entraîner l'hiver, on trouve notamment l'équipe française Cofidis, dont la pub télé a été tournée sur place.

L'équipe Cofidis et le Peñon de Ifach (photo Cofidis 2017)

Lorsque l'on voyage en voiture, en empruntant l'autoroute AP-7 (ou autoroute de la Méditerranée), dans le secteur de Calpe, il suffit de lever les yeux en direction de la montagne pour apercevoir le tracé de cette route, bordée de murets blancs en béton. A chacune de mes visites dans cette région de la Communauté Valencienne, j'avais envie d'aller voir à vélo à quoi ressemble cette route, la CV-749, restée inexplorée lors de mes visites précédentes.

Autoroute AP-7 en contrebas, vue depuis la CV-749, avec au fond le Peñon de Ifach (photo Cofidis)

Notre balade, le 26 novembre 2019

Lors de notre dernier séjour dans la région, durant la seconde quinzaine de novembre, période douce et ensoleillée, Claude m'encouragea à aller faire une reconnaissance du secteur, sur le versant nord de la Sierra de Bèrnia, et satisfaire ainsi ma curiosité.

Face nord de la Sierra de Bèrnia (altitude au sommet : 1128 m)

Une boucle de 35 kilomètres fut envisagée, d'abord en direction de l'arrière-pays et de la montagne avec ensuite un retour vers le littoral. A quelques kilomètres de Calpe, la ville de Bénissa, que nous commençons à bien connaître, fut notre point de départ et d'arrivée. L'échauffement et l'approche se sont faits par le franchissement, sur la route qui mène de Bénissa à Xaló, d'un petit col, el Collado (265 m), que nous avions passé à plusieurs reprises lors de sorties antérieures.

Le circuit

C'est à Xaló que débute réellement l'ascension du Puerto de Bèrnia, longue d'une dizaine de kilomètres.

Comme un peut le voir sur le profil, l'ascension se fait en deux rampes distinctes, séparées par un replat de 1,5 à 2 km. La pente moyenne est de 4,5% sur les 10 km. Les pourcentages indiqués sous le graphique correspondent à la pente la plus forte rencontrée sur le tronçon et non à une moyenne.

Début de l'ascension

La montée est jalonnée de panneaux qui nous renseignent sur le nombre de kilomètres restant à gravir et sur les caractéristiques du kilomètre suivant…

Port Bèrnia 9 km - Pròxim km : 40 m (D+) - max. 7%

La route, sinueuse et bien entretenue, s'élève de façon régulière, au milieu d'une nature très méditerranéenne, entre les amandiers et les oliviers…

Olivier pluri-centenaire

… avec quelques accès à d'anciens refuges ou de petites fermes.

Casa Ripoll

Le rythme est tranquille; la circulation automobile est sporadique et ce jour-là quasi nulle; nous ne croisons que des cyclistes. C'est le lieu rêvé pour faire du vélo! Tout est silencieux et le contact avec la nature est étroit. Au cours de la montée, Claude ne manque pas de me fournir des repères visuels et géographiques. Il connaît par cœur le nom des montagnes, des sommets, des caps. C'est génial d'avoir un guide à disposition pour moi seule!

Sierra del Ferrer (altitude au sommet : 889 m)

Nous atteignons le Puerto de Bèrnia sans difficulté majeure.

Arrivée au sommet

Il est panneauté mais non homologué par le Club des Cent Cols. Peu importe! Son ascension se justifie pleinement, ne serait-ce que pour le plaisir des paysages variés et somptueux… Le spectacle sur la montagne et ses vallées est magnifique.

Claude : « Je pense que si le "port ou puerto de Bèrnia" n'est pas homologué, c'est parce qu'il n'apparaît pas sur les cartes, en tout cas pas sur celles que j'ai consultées. »

Port de Bèrnia (620 m)

Depuis le "port", nous apercevons, en bas, dans la vallée, la ville de Callosa d'En Sarria. Au loin, c'est le massif de l'Aitana dont le principal sommet culmine à 1558 m d'altitude.

Au fond, le massif de l'Aitana, vu depuis le Port de Bèrnia

Avant d'aborder la longue descente en direction de la mer, nous nous accordons une pause, au soleil, le temps d'une halte "rafraîchissante" à Bon Vent, un restaurant de montagne.

Claude : « Le nom du restaurant, "Bon vent", est en valencien. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de traduire… »

Restaurant "Bon Vent"

Dans la descente, les forêts de pins ont remplacé oliviers et amandiers. Nous traversons d'ailleurs un village du nom de "Pinos", autrement dit Les Pins. Bientôt nous commençons à apercevoir le Peñon de Ifach.

Pins et panorama au cours de la descente

Cette descente nous offre des vues panoramiques privilégiées sur Calpe et le Peñon de Ifach... avec, au premier plan, la fameuse autoroute AP-7 sans laquelle je n'aurais peut-être pas rêvé d'aller voir ce qu'il y avait de l'autre côté de la montagne...

Au loin, le Peñon de Ifach

Au final, nous n'avons parcouru que 35 km, mais gravi tout de même environ 600 m de dénivelé positif. Pas de nouveau col pour notre collection, mais une nouvelle route à faire découvrir, entre mer et montagne. 

Récit : Marie-Ange
Précisions techniques et géographiques : Claude (en orange)
Photos : Claude (sauf mention contraire)