mercredi 16 octobre 2019

MARTINE FAIT DE LA BICYCLETTE

Dans notre club de Cyclos Randonneurs du Quercy, le prénom "Martine" est très représenté avec pas moins de quatre "cyclos randonneuses"! Cet article leur est dédié, ainsi qu'à toutes nos copines de vélo qui ont aimé, dans leur enfance, lire les aventures d'une fillette prénommée… Martine !

La série "Martine", dessinée par Marcel Marlier sur des textes de Gilbert Delahaye, a débuté en 1954 aux éditions Casterman. Le prénom "Martine" a été choisi parmi ceux qui étaient les plus en vogue dans les années "50". Ce fut notamment le premier prénom donné en France entre 1955 et 1960.

L'album "Martine fait de la bicyclette", dont il est question ici, est le 21ème tome de la série. Il a été publié en 1971.


Résumé de l'histoire

Au début de l'histoire, Martine n'a qu'un tricycle, celui qu'elle a reçu quand elle était petite.

Martine et son tricycle rouge

Extrait : « La route qui conduit vers les jolis villages et va se perdre dans la campagne, la connaissez-vous ?
Martine aimerait bien se promener à bicyclette sur la route. Mais elle n'a qu'un vélo à trois roues. Celui que son papa lui a offert quand elle était petite. Il n'est plus à sa taille. Quand elle pédale, ses genoux cognent contre le guidon.
Avec ce vélo, Martine ne pourrait même pas aller à l'école.
Et pourtant, l'école n'est pas loin ! »

Ce tricycle n'étant plus à sa taille, Martine voudrait un vrai vélo, si possible aussi grand que celui de son frère Jean. 

Martine admire le vélo de Jean

Son grand-père lui offre alors une bicyclette et lui apprend à s'en servir… Ce qui ne va pas sans quelques prises de risques…

Extrait : « L'essentiel, à bicyclette, c'est de savoir s'arrêter. »

Les risques de la bicyclette

Il s'en suivra une chute, heureusement sans gravité. On remarque dans l'album que son grand-père, en bon pédagogue, lui apprend aussi à réparer en cas de crevaison…

Réparation après crevaison

La suite est à découvrir… dans l'album. (Quel suspense!)


Les couvertures successives

Au fil des ans et des ré-éditions, les couvertures évoluent et se modernisent.

Sur la première couverture, en 1971, Marcel Marlier met en lumière la joie de Martine, vaillamment perchée sur sa nouvelle bicyclette. Contrairement aux éditions suivantes, l'illustration a été spécialement créée pour la couverture. Elle représente une scène qui n'apparaît pas dans l'album.

Première édition chez Casterman, collection Farandole, en 1971

Changement radical d'ambiance pour la ré-édition de 1990, qui préfère montrer la prise de risque, le danger… L'image est extraite de l'album, comme ce sera le cas pour toutes les couvertures suivantes. Dorénavant, le prénom de la fillette sera écrit sans majuscule initiale, avec un graphisme qui restera immuable, une sorte d'identité visuelle de la série.

Ré-édition de 1990

On relève ici une erreur grossière de Marcel Marlier, qui a représenté le pédalier et la chaîne sur le côté gauche de la bicyclette. L'anomalie est d'autant plus surprenante que l'artiste soigne particulièrement ses dessins. On peut en outre remarquer, en consultant l'album, qu'à la même double page figure un autre dessin de la même bicyclette avec le pédalier… à droite!

Martine apprend à faire de la bicyclette avec son grand-père

En 1994, les éditions Atlas en proposent une nouvelle couverture. L'illustration, plus paisible que celle de 1990, montre Martine qui pédale en compagnie de son grand-père.

Éditions Atlas, 1994

En 2004 est publiée une édition abrégée, dans la série "Mes premiers Martine”. Comme sur la couverture de 1994, l'illustration montre également Martine en compagnie de son grand-père.

Série "Mes premiers Martine"

En 2008, une couverture très différente est proposée par les Éditions Atlas Jeunesse. Celle-ci est issue d'un montage, combinant deux illustrations de l'album, qui représentent toutes les deux Martine. Pour les besoins de la mise en page les deux images ont en outre été inversées par symétrie.

Editions Atlas jeunesse, 2008

L'édition de 2012 chez Casterman ne présente que peu de variations par rapport à celle de 1990 : on relève juste la disparition de la mention "collection farandole" et quelques changements de teintes, notamment pour le titre…

Ré-édition de 2012

En cette même année 2012, une autre édition avec la même illustration ajoute simplement la mention : « Je commence à lire avec… »

Je commence à lire avec… (octobre 2012)

Changement de look très marqué pour l'édition de mars 2016, qui fait disparaître du titre le mot "bicyclette", sans doute considéré comme vieillot, et le remplace par "vélo"! Néanmoins, l'illustration représente toujours une bicyclette. Pour la première fois, Martine est entourée de deux copines, manifestement intéressées.

Martine fait du vélo, mars 2016

Couverture très proche pour l'édition dans la collection : "Je commence à lire".

Je commence à lire : Martine fait du vélo

Compte tenu de la législation actuelle, on peut imaginer qu'une nouvelle modernisation de cet album nécessiterait d'imposer à Martine le port du casque… Mais, selon moi, une refonte importante au niveau des dessins dénaturerait sans doute l'atmosphère de cet album d'un autre temps.


Autres albums de Martine montrant un vélo ou une bicyclette en couverture

J'ai trouvé trois autres albums de "Martine" où un vélo apparaît en couverture. On notera que, dans certaines éditions de ces albums, les vélos ne sont pas présents.

Martine au cirque (Tome 4. Première édition : 1956)

Les vélos n'apparaissent pas sur la couverture initiale, où Martine est équilibriste, mais seulement lors de publications ultérieures.

Martine au cirque

Édition plus récente (2018)…

Martine au cirque

L'accident (Tome 46. Première édition : 1996)

Le vélo représenté est un VTT. Au cours d'une randonnée à VTT, Martine fait une chute et se fracture la jambe…

Martine : L'accident

Martine à l'école (Tome 5. Première édition : 1957)

Le vélo n'apparaît en couverture que dans une ré-édition de 2016, sous le titre : La nouvelle élève.

Martine : La nouvelle élève

En conclusion : Martine et la FF Vélo…

Peut-on espérer que cet article qui rend hommage aux filles qui "font de la bicyclette" (ou du vélo!) attirera de nouvelles féminines dans nos clubs, ce qui ferait sûrement plaisir à une certaine… Martine Cano, présidente en exercice de la FFCT?

Martine Cano (photo FF Vélo)

Pour finir, je souhaite de bonnes balades à vélo à toutes les Martine… Et à leurs copines!

Claude
Illustrations téléchargées sur Internet

LIENS :


Autres articles personnels du même genre…

➜ Vélos ou bicyclettes en couverture de romans

➜ Vélo et Bande Dessinée