samedi 26 janvier 2019

KOLA-SPORT, LIQUEUR DES CYCLISTES EN… 1894!

Kola-Sport 1894

Je suis tombé par hasard sur une étiquette conçue pour être apposée sur des flacons de liqueur. Il s'agit d'une boisson nommée “KOLA-SPORT” que ses diffuseurs présentent comme la “liqueur des cyclistes”!

KOLA-SPORT, liqueur des cyclistes

La marque a été déposée le 22 mai 1894 à 5h au greffe du tribunal de commerce de Bordeaux, par une société “Berthon Dewinne et compagnie”, distillateurs-liquoristes à Bordeaux.

Sur l'étiquette, on peut lire ceci : « Cette liqueur à base de Kola produit des effets merveilleux : elle donne la forme et la vigueur nécessaires pour parcourir de longues distances, elle empêche la fatigue et diminue l'essoufflement. »

La dose conseillée est : “Un petit verre à liqueur toutes les trois heures”.

Pour les non francophones, l'étiquette propose également le même message en anglais.


Stimulants pour sportifs

C'est à cette époque que les premières grandes courses cyclistes sont créées. Le premier Bordeaux-Paris a été organisé en 1891. La plus ancienne des courses qui sont encore disputées aujourd'hui, Liège-Bastogne-Liège, connue pour cette raison comme "la Doyenne", a vécu sa première édition en 1892, soit deux ans avant la création du “kola-sport”. Quant au premier “Paris-Roubaix”, il date de 1896.

Gaston Rivierre, vainqueur de Bordeaux-Paris 1896, 1897 et 1898
utilisateur d'un produit à base de kola (voir ci-dessous)

Dès cette époque se développent en parallèle la création de compétitions cyclistes et la recherche de produits stimulants pour les sportifs, et en particulier pour les cyclistes.

Le docteur Jean-Pierre de Mondenard l'explique ainsi : « Le recours aux produits facilitant la performance remonte aux premières compétitions. C’est la lutte entre les hommes qui pousse ces derniers à chercher le truc qui leur permettra de gravir la plus haute marche du podium, seule source de reconnaissance médiatique… »

Selon ce grand spécialiste du dopage,  “les premiers allumés de la bécane” n'hésitaient pas à tester les vertus des produits les plus divers, même potentiellement très dangereux, tels que l'alcool, l'arsenic, la caféine, la cocaïne, l'éther, la nitroglycérine ou encore la strychnine!

On trouvera plus de détails dans l'étude du Dr De Mondenard :
➜ Télécharger (au format "doc") : Avant 1903, les premiers allumés de la bécane
➜ Sur le dopage, voir aussi : Le blog du Doc'

Dr De Mondenard

Un long paragraphe (pages 6 à 11) est notamment consacré aux vertus de la noix de kola, un stimulant recommandé par de nombreux médecins et cyclistes français de l'époque : les docteurs Philippe Tissié (1894), H.-L. Reboul (1900), Gérard Encausse (1902) ou encore le coureur Gaston Rivierre, recordman du monde et vainqueur de la course Bordeaux-Paris (1896-1897-1898), entre autres.

Kola (reproduit dans l'article de J-P de Mondenard)

Gaston Rivierre utilisait un produit dérivé du kola et nommé “kola-food”. Il a même donné sa caution pour une publicité parue en 1897 dans l'ouvrage de Herbert Osbaldeston Duncan : « Vingt ans de cyclisme pratique » (Paris, éd. F. Juven). Dans son témoignage, le champion explique avoir utilisé ce produit, « à l'exclusion de tout autre aliment, pendant la course de Bordeaux-Paris ».

Kola-food (publicité reproduite dans l'article de J-P de Mondenard)

La noix de kola

Le kola est extrait d'une noix originaire de la forêt tropicale d'Afrique occidentale et centrale : la noix de kola (ou cola). Celle-ci est connue de longue date par les populations locales pour ses vertus stimulantes.

Noix de kola du Nigéria (photo Wikipédia)

Ce n'est pas un hasard si on retrouve le mot "cola" dans le nom d'un célèbre soda. Cette marque, déposée en 1886, tire son nom de deux des ingrédients utilisés pour sa composition originelle : la feuille de coca et ladite noix de kola.

Feuille de coca et noix de kola (logo officiel)

Il est intéressant de noter que dans la recette originelle du pharmacien John Pemberton (1831-1888), commercialisée entre 1885 et 1888 sous le nom de French Wine Coca, cette boisson était alcoolisée, comme notre Kola-Sport.

Dans la recette commercialisée aujourd'hui, le kola a été remplacé par de la caféine de synthèse.


Le kola du Docteur Vélo

A la fin du XIXe siècle, Auguste Courtault (1855-1911), médecin français grand amateur de vélocipède, travaille lui aussi sur les vertus de la noix de kola. Dès 1890, le “Docteur Vélo” (c'est son pseudonyme!), met au point un remède à base de noix de kola destiné aux amateurs de cycles, le “Kola-Vélo”.
➜ Voir Encyclopédie de Brocéliande : Le Kola du docteur Vélo

Docteur Auguste Courtault (Image Internet)

On trouve une annonce vantant les mérites de son produit dans le quotidien “Gil Blas” du 12 mai 1894 : « Kola du Dr Vélo, puissant réparateur des forces, utile aux anémiques, fatigués, convalescents, facilite travail physique et intellectuel. »

Kola du Docteur Vélo, 1894 (Document Internet)

J'ignore si la recette du Docteur Vélo contenait de l'alcool.


Un autre Kola-Sport en 1931 : sans alcool

Le 29 décembre 1931, un encart publicitaire pour une boisson sans alcool est diffusé dans “L'impartial”, journal quotidien et feuille d'annonces paraissant à La Chaux-de-Fonds, dans le Jura suisse.

Cette boisson porte le même nom que la liqueur des cyclistes : “Kola-Sport”. Mais cette fois, il n'est nullement fait référence au cyclisme et à ses adeptes. Rien n'est dit non plus sur les vertus de ce produit. Le seul détail que j'aie pu trouver c'est que le créateur de cette nouvelle boisson, la “Maison Dürsteler-Ledermann”, était une brasserie fondée à La Chaux-de-Fonds en 1905.

Kola-Sport sans alcool (document Internet)

Le kola : autorisé ou interdit?

Il reste une question éthique! Le kola est-il un stimulant admis, à l'instar des vitamines, gels énergisants et autres remèdes naturels à base de plantes? Ou peut-il être considéré comme un produit dopant?

En fait, les effets stimulants du kola sont dus en grande partie à la caféine qu’il contient. Il en résulte des risques d'intoxication à la caféine, ainsi que les nombreuses contre-indications et effets secondaires indésirables liés à cette substance.

Jusqu'en 2004, la caféine était sur la liste des produits interdits, au-delà d'un certain taux présent dans l'urine : plus de 12 micro-grammes par litre. Les critères étaient si complexes pour définir s'il y avait dopage ou non que l'on a préféré mettre fin à cette interdiction, jugée inapplicable.
➜ Voir : Caféine, un produit dopant autorisé

Caféine, un produit dopant autorisé

Aujourd'hui des gels énergisants contenant de la caféine ou du cola sont commercialisés par plusieurs fabricants. Ils ne sont pas considérés comme des produits dopants. Certains d'entre eux qui indiquent “goût cola” ne contiennent pas nécessairement d'extraits de noix de kola. Ils ont seulement une saveur inspirée du soda évoqué plus haut.

Goût cola

Mais qu'elle soit autorisée ou non, la caféine reste une substance à considérer avec prudence. Quant au kola qui en contient, il est, comme l'alcool et le café, à consommer avec modération!

Claude
Images numérisées + photos Internet

dimanche 20 janvier 2019

VAILLANTS CYCLOS AUTOUR DE VAILLAC (LOT), par Marie-Ange

CONCENTRATION PAUSE CAFÉ "SPÉCIALE GALETTE DES ROIS"

L'invitation

Les cyclotouristes des clubs lotois affiliés à la FFVélo étaient invités à converger ce dimanche 20 janvier 2019, en direction de Vaillac, en empruntant le trajet et le moyen de locomotion de leur choix afin de se retrouver entre 11h et 16h autour de la galette des Rois. Pas de trêve hivernale pour le CoDep 46!

Château de Vaillac : Michel P., Claude, Pierre et Michel L.

Le parcours des Cyclos Randonneurs du Quercy

Afin de nous rendre à cette première pause café inscrite au calendrier 2019 du comité départemental du Lot, Michel P. avait planifié pour les Cyclos Randonneurs du Quercy un circuit dominical de remise en jambes, à la portée de tous, au kilométrage parfaitement adapté en ce début de saison, passant par le village de Vaillac, notre étape gourmande. Vaillac étant bordé à l'ouest par Frayssinet, au sud par Beaumat, à l'est par Labastide-Murat et au nord par Soucirac, Michel P. avait opté pour ce sens de parcours, tout en prenant soin de privilégier les petites routes à l'abri de la circulation automobile. Certains tronçons étaient connus, d'autres faisaient partie de l'option découverte.

Chapelle de Vaillac (photo Claude)

Le lieu de rendez-vous des Cyclos Randonneurs du Quercy se situait à Peyrebrune (commune de Saint-Projet), point de départ pour rejoindre le lieu de rassemblement et également point d'arrivée de la boucle. L'altitude de Peyrebrune avoisinant les 380 mètres et celle de Vaillac les 280, je m'attendais à un enchaînement de descentes mais aussi de montées! Je ne fus pas surprise par les 497 mètres de dénivelé positif pour les 33 kilomètres réalisés et affichés sur mon GPS au final.

En janvier, il y a parfois un dimanche sans trop de perturbation ou tout au moins d'intensité modérée... mais dans ce cas, il fait forcément frisquet. Et malgré une température comprise entre 2° et 4°, le fameux "club des cinq" irréductibles dont je faisais partie, s'en est donc allé, sur les coups de dix heures, par monts et crêtes, par creux et par vaux, rejoignant d'abord la vallée du Céou à Pont-de-Rhodes, puis celle du Foulon à Vaillac avant de remonter vers le Pech des Batailles.

Malgré une faible luminosité, cette cyclo-flâneur avait l'avantage d'offrir aux regards aiguisés des cyclotouristes des perspectives à l'infini et une foison de panoramas aussi bien à l'aller qu'au retour. Sur la première partie du parcours, au lieu-dit de La Croix Blanche, après une grimpette longue mais au profil régulier, nous avons été récompensés de nos efforts en apercevant au loin le clocher de Labastide-Murat et dans la deuxième partie, au lieu-dit "Pech des Batailles", point culminant de la commune de Soucirac, ce fut au tour de la cité médiévale de Gourdon de se dévoiler à flanc de colline.

La pause café chaud à Vaillac

Le choix judicieux du parcours et l'allure de pédalage parfaitement régulée, nous nous sommes présentés à la salle des fêtes de Vaillac pour l'heure du casse-croûte. Timing respecté! Les prévisions météorologiques alarmistes n'avaient pas rebuté non plus quelques cyclos des clubs de Cahors, Gourdon, Luzech, Saint-Pierre-Lafeuille, Salviac, que nous avons eu plaisir à saluer. La jeunesse était également bien représentée, encadrée par Roland et Stéphane. Nous avons également retrouvé des non-pédalants qui avaient rejoint le point de ralliement en voiture, ainsi que des marcheurs et marcheuses.

Quelques Cyclos Randonneurs du Quercy

On nous fit fête, on nous conforta de cidre et de part de galette... bref, l'ambiance sympathique nous reboosta! A 14 heures, nous avions reconstitué suffisamment nos forces physiques pour prendre le chemin du retour.

Mon ressenti

Ce que je retiendrai principalement de ma première sortie officielle dans mon nouveau club, c'est avant tout le gage de la qualité de l'accueil. Mes compagnons de route, des Lotois attachés à l'authenticité de leur territoire, ont eu à coeur (de Causse!) de satisfaire ma curiosité en me faisant découvrir une nouvelle facette de leur patrimoine naturel et bâti. Une balade enrichissante, conviviale et amicale qui en appelle bien d'autres!

Marie-Ange
Photos personnelles, sauf mention contraire

LIENS :

➜ Le compte-rendu de Pierre M. : Concentration du 20 janvier 2019

Galette 1

Galette 2

Galette 3, avec Bernard Alzaga, président du CoDep 46

mercredi 9 janvier 2019

VÉLO ET HUMOUR AVEC GASTON LAGAFFE - 1. LE BICYCLOWN

Gaston Lagaffe, le plus grand gaffeur de la Bande Dessinée, se devait de ne pas négliger le vélo parmi tous les instruments, gadgets et autres véhicules mis en œuvre pour nous faire rire.


Dans une planche extraite de l'album “La saga des gaffes” p 26, il utilise un vélo pour mettre au point un numéro de cirque exceptionnel : le bicyclown!

Gaston en est convaincu : c'est « un numéro qui fera du bruit »!









Gaston Lagaffe est une création d'André Franquin. On peut noter la créativité remarquable de l'artiste qui nous offre une signature adaptée à chaque gag!


Retrouvez une mine d'informations au sujet des héros de Franquin qui font du vélo, notamment Spirou, Fantasio, Modeste ou encore Gaston Lagaffe, dans mon article sur ce blog.
➜ Voir : Les vélos d'André Franquin

Claude
Planche de BD d'André Franquin, extraite de la série Gaston Lagaffe, “La saga des gaffes” p 26