dimanche 15 mars 2009

VTT : LA CASTELVIROISE 2009

Pas d'erreur de parcours... pour me rendre au départ ! J'avais eu une embrouille pour aller à Ormoy, puis une autre pour aller à Cerny! Aujourd'hui, rien! Ça fait plaisir ! Mon GPS va mieux, merci !

Claude, Valérie, Eric
Temps superbe ! Ça s'annonçait bien... Vélo lavé, graissé, gonflé... La seule chose que je n'ai pas vérifié : les freins ! J'ai eu tort ! A la suite de la randonnée de Cerny, mes plaquettes de freins, rongées par la boue liquide, sont en piteux état... Dès le départ, j'entends "comme un bruit"... Frottement permanent sur le disque avant ! Je démonte la roue pour tenter un petit nettoyage : et l'une des plaquettes tombe par terre ! Heureusement, Eric est là, récupère le ressort resté coincé à l'intérieur de la mâchoire et, avec l'aide du couteau de Valérie (merci Valérie !), réussit à me faire une réparation de fortune... Cinquante mètres plus loin, premier freinage et... rebelote ! Retour à la case départ ! Eric et le couteau interviennent de nouveau (Eric, je t'embrasse !...) et je peux repartir. Mais désormais, il vaudra mieux éviter de me servir du frein avant ! Il reste 50 bornes à faire, avec 700 m de dénivelé ! Ça ne va pas être de la tarte !... L'espace d'un instant, je songe à m'attacher la main gauche dans le dos pour éviter le réflexe du freinage qui obligerait Eric à jouer encore du couteau !... Mais finalement tout se passera bien…

Je tenterai bien le coup du freinage "avant" dans une descente un peu longue pour pouvoir me lâcher un peu... Mais la punition sera immédiate ! Frottement ! Eric ! Couteau !... Heureusement que le frein arrière a tenu ! A cinq kilomètres de l'arrivée, j'ai quand même craint le pire ! Crevaison à l'arrière ! Je démonte la roue et... Eric ramasse une plaquette dans l'herbe ! Heureusement, il réussit à la remettre en place pendant que je finis de réparer ma crevaison... Décidément ! Il est temps que j'emmène mon VTT chez "Docteur Charles"... Quelques soins sont devenus indispensables...

Pour ce qui est de la randonnée, ce fut un vrai régal. Le terrain était quasiment sec. De nombreuses côtes, dont certaines très techniques et exigeantes, des paysages très variés, un parcours avec de nombreuses nouveautés par rapport aux randonnées que j'avais déjà faites dans ce coin-là, très peu de bitume, des ravitaillements riches et accueillants, le tout sous un soleil printanier... Heureusement que j'ai eu quelques soucis mécaniques, sinon, cela aurait été presque trop beau !

Claude
Photo personnelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire