dimanche 4 juillet 2010

VTT : L'ESSARTAISE, LES ESSARTS-LE-ROI, par Marie-Ange

ou LA RETRAITE DE CLAUDE

En ce dimanche, nous avions au programme VTT quatre rallyes au choix. En réponse au sondage lancé par Stéphane fin juin, Claude avait fait connaître sa préférence pour l'Essartaise, parcours qu'il avait testé en 2009 et particulièrement apprécié. De plus, il comptait bien fêter dignement, aux Essarts-le-Roi, sa première rando de "retraité" (retraité de l'Éducation Nationale, mais surtout pas du monde du cyclotourisme).

Damien et Christophe
A huit heures, ce sont les retrouvailles pour un groupe de neuf licenciés de l'A.S. Brévannaise sur le lieu d'accueil qui n'est autre qu'une... école !!! Claude pensait en avoir fini avec l'école, et moi, de mon côté, j'espérais savourer un avant-goût des vacances. C'est encore raté ! Une école, comme lieu de départ, c'est un comble!

Stéphane, Damien, Christophe, Michel, Claude, Luc, Guy, Véronique et moi avons répondu présents.

Les garçons : Guy, Stéphane, Christophe, Claude, Damien et Michel…
… et Luc
Une première surprise attend Claude : Stéphane lui offre une perruque vert fluo (comme la peinture utilisée pour le fléchage)…

C'est-y pas un beau look de retraité, ça!… (photo Stéphane)
… et un dossard personnalisé : « Le Taureau Espagnol. Faut pas pousser. Je suis en retraite ».

Il n'est pas passé inaperçu, notre jeune retraité!…
Il sera affublé des deux accessoires jusqu'à la fin. Une deuxième surprise lui sera réservée à l'arrivée…

La retraite, ça s'arrose!...
Retour sur le parcours

Il faut se décider très vite sur les distances à parcourir. L'Avant Garde Sportive des Essarts-le-Roi propose quatre circuits : 15 km (parcours gratuit sans difficulté), 45 km, parcours idéal pour découvrir la forêt avec très peu de dénivelé (qu'ils disent, les menteurs!), 55 km et 70 km pour des sportifs expérimentés voulant allier plaisir, découverte et effort (+ 500 m à + 700 m).

J'avais promis à Véro de l'accompagner sur le 15; je finis par la persuader de faire le 45 avec moi. En signant chacune notre engagement pour le 45, nous ignorions que le dénivelé positif serait supérieur à 300 m et que nous roulerions dans des secteurs très boueux.

Les hommes, de leur côté, se sont inscrits sur le 70 km. Christophe sera forcé d'abandonner et de faire demi-tour suite à un problème mécanique de roulement de pédalier. Du coup, ses coéquipiers opteront, en cours de route, pour l'option raccourcie, le 55 km, l'état du terrain ne permettant pas de faire une moyenne extraordinaire. Les orages de la veille ont également sévi entre Versailles et Rambouillet, et malgré la chaleur et la présence du soleil, les sols en sous-bois regorgent d'eau et me font penser à de véritables éponges.

Le parcours est superbe, tracé essentiellement en forêt, le long des étangs, aux abords de belles demeures (propriété de Monsieur Guerlain, le parfumeur). Nous avons roulé dans les hautes fougères, posé parfois pied à terre dans quelques magnifiques grimpettes au fort pourcentage. Rien à redire concernant le balisage. Une très bonne note pour la qualité du ravitaillement et de la collation à l'arrivée.
Les hommes nous rattraperons sur la partie retour, à 3 km des Essarts.

Et ce que je redoutais et qui devait bien m'arriver un jour m'attendait ce 4 juillet à l'arrivée : la coupe de la plus vieille !!! ou pour faire plus soft : la coupe de la plus... "expérimentée" ! Je pense que mon retour "à la route" s'impose. Au moins, mon grand âge y passe encore inaperçu ! Et dire que le retraité du jour, c'était Claude!

Bonne Retraite le Taureau !
Je boucle mon article en son honneur. À l'arrivée, nous avons débouché une bouteille de champagne et levé nos coupes à sa nouvelle vie. Tous? Presque… Il manquait malheureusement Christophe, pour les raisons évoquées plus haut !

Marie-Ange
Photos de Marie-Ange (sauf mention contraire)

—> Toutes les Photos sur Flickr

PS : A la santé du Taureau!

Guy et Damien
Luc, Véronique et Stéphane

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire