jeudi 11 août 2011

TOUR DU GRAND CANYON DU VERDON

SECTION DE LA RANDONNÉE PERMANENTE DES GORGES DU VERDON

➜ Voir la présentation du séjour et de la randonnée permanente sur notre site.

Les données de la balade
  • Distance : 88 km
  • D+ : environ 1890 m
  • Difficultés : 5 cols en 4 ascensions.
    • Collet d'Ampon (725 m).
    • Montée de Trigance au plateau de Canjuers (altitude 974 m).
    • Montée de l'Étroit des Cavaliers au Col de Vaumale, 1201 m (sommet de la corniche sublime). Franchissement du Col d'Illoire (964 m) pendant la descente.
    • Montée entre Moustiers-Sainte-Marie et La Palud-sur-Verdon : Col de l'Olivier à 711 m, suivi du Col d'Ayen à 1034 m.
  • Deux points de contrôle de la randonnée permanente à : Rougon (Point Sublime) et Aiguines.
  • Parcours sur Openrunner : 1045327
Le parcours

Le parcours (openrunner)
Sur le profil ci-dessous, entre les kilomètres 9 et 10, un bug fait apparaître une ascension à fort pourcentage qui n'existe pas. Il s'agit en fait d'un tunnel, mais le logiciel calcule l'altitude de la roche qui se trouve au-dessus du tunnel. Cela ajoute environ 120 m de D+ au circuit.

Le profil

Le récit

Au départ, nous descendons sur environ 5 km depuis La Palud-sur-Verdon jusqu'à la Bergerie de Faucon, puis la route remonte sur 2 km vers le Point Sublime. Le parcours se poursuit le long du Verdon jusqu'au Pont de Soleils, où l'on franchit la rivière. Après Soleils — nom du village —, nous franchissons un petit col sans nous en apercevoir : le Collet d'Ampon (725 m). Puis nous arrivons à Trigance.

Trigance et son château médiéval
Depuis la partie basse de Trigance (alt. 717 m) jusqu'au plateau de Canjuers (974 m), ça monte pendant environ 7 km, mais ce n'est pas un col. Suivent plusieurs kilomètres de descente pour atteindre les Balcons de la Mescla où nous faisons une halte pour jeter un coup d'œil au confluent entre le Verdon et l'Artuby. Sur la photo ci-dessous, l'Artuby est en bas à gauche.

Confluent de l'Artuby et du Verdon, vu depuis les balcons de la Mescla
La descente se poursuit ensuite jusqu'au Pont sur l'Artuby, d'où certains s'amusent parfois à faire du saut à l'élastique. Très peu pour moi! Merci!

Le pont sur l'Artuby, affluent du Verdon
Par endroits, les gorges sont très étroites.

Gorges du Verdon
La route s'élève pendant des kilomètres, par la Corniche Sublime. On finit par atteindre le point culminant, le Col de Vaumale (1201 m). A partir de là, on commence à apercevoir le Lac de Sainte-Croix. Il y a davantage d'eau dans le Verdon à l'approche du lac et on distingue de nombreuses embarcations.

Gorges du Verdon, à l'approche du Lac de Sainte-Croix (visible en haut à gauche)
Au sommet de la Corniche Sublime
Aiguines et Lac de Sainte-Croix
Depuis les hauteurs d'Aiguines, le panorama se dégage, sur le lac de Sainte-Croix et sur le plateau de Valensole.

Belvédère à Aiguines
Après avoir franchi le Verdon à l'endroit où celui-ci rejoint le lac, il nous reste à remonter jusqu'à une altitude supérieure à 1000 m pour retourner à La Palud. On profite de l'ombre dans la montée du Col de l'Olivier.

Montée ombragée vers le Col de l'Olivier
Puis on profite de la vue, tantôt sur le lac de Sainte-Croix… 

Lac de Sainte-Croix, aperçu en montant vers le Col de l'Olivier
… tantôt sur les Gorges du Verdon.

Gorges du Verdon
Après le Col de l'Olivier (711 m), on termine la boucle avec un dénivelé de plus de 300 m en 7 km environ pour aller  franchir le Col d'Ayen, à 1034 m d'altitude. Ensuite, il n'y a plus qu'à se laisser glisser jusqu'à La Palud-sur-Verdon.

Claude
Photos personnelles

Passage de Marie-Ange au Col d'Ayen (1034 m)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire