samedi 24 septembre 2011

MAISONS-LAFFITTE - CHANTILLY - MAISONS-LAFFITTE

RALLYE "DE SELLE EN SELLE", 155 km

Particularité de ce rallye: le départ et le retour avaient lieu à l'hippodrome de Maisons-Laffitte, le ravitaillement-repas de la mi-parcours est organisé à l'hippodrome de Chantilly, non loin du château. Et le trajet en vélo, donc "de selle en selle"... (selle de ch'val, ch'val de course, course de vélo…)

Hippodrome de Chantilly : les Grandes Écuries, vues depuis le point ravitaillement-repas
Contrairement aux espérances des organisateurs, il n'y avait pourtant pas tant de selles que cela sur le parcours de ce rallye, en ce samedi matin très frais... Malgré le temps ensoleillé, ce sont seulement 140 cyclos qui se sont engagés sur cette randonnée de 155 km, parmi lesquels on ne comptait que quatre féminines (et deux Brévannais seulement!). Les explications avancées pour expliquer cette faible participation mettaient en cause la coupe du monde de rugby qui proposait un "Nouvelle-Zélande - France" attractif, mais aussi des organisations sportives concurrentes sur Paris et les environs. Quoi qu'il en soit, les organisateurs, qui espéraient battre le record de 204 partants en 2010, étaient un peu déçus.

Ce rallye ne manque cependant pas d'attraits. L'engagement à 6 € est plus que raisonnable, sachant qu'il comprend trois ravitaillements sur le parcours, dont celui de Chantilly qui offrait une assiette garnie avec pâtes, maïs, jambon, cornichon, flan, fruits, etc. ainsi que le traditionnel sandwich à l'arrivée.

LE PARCOURS

Le parcours est globalement très attractif, varié et paisible, malgré quelques passages en ville, du côté de Conflans-Sainte-Honorine ou d'Auvers-sur-Oise.

Conflans-Sainte-Honorine
On bénéficie de belles vues sur la Seine…

Premier passage sur la passerelle qui enjambe la Seine, à Conflans-Sainte-Honorine (nous la franchirons de nouveau au retour)
… ou sur l'Oise, que l'on longe au retour sur plusieurs kilomètres.

L'Oise
Sur le parcours, on découvre plusieurs bâtiments exceptionnels, notamment le château de Chantilly…

Château de Chantilly
Pour admirer le château de Chantilly, nous avons fait un petit crochet avant de prendre le chemin du retour… Un lien pour ceux qui veulent en savoir plus sur le château de Chantilly.

Château de Chantilly
Bien plus modeste que le château de Chantilly mais plein de charme : le château de la Reine Blanche, près des étangs de Commelles. Lien pour en savoir plus sur le château de la Reine Blanche et pour découvrir les étangs de Commelles.

Château de la Reine Blanche
Étangs de Commelles
… Sur la fin de parcours, on peut encore découvrir le château de Maisons-Laffitte.

Le château de Maisons-Laffitte
Parmi les attraits de cette randonnée, il ne faut pas oublier la traversée de la forêt de Chantilly, ou de la forêt de Carnelle…

Ni la traversée de quelques communes pleines de charme, dont Précy-sur-Oise ou Pontoise, pour ne citer que celles-là.

Arrêt-minute à Précy-sur-Oise pour quelques photos souvenirs
Pontoise, ville d'art et d'histoire, capitale historique du Vexin français
Et naturellement quelques belles bosses, dont celle qui va de Viarmes à Saint-Martin-du-Tertre.

LE BILAN

Je n'adresserai qu'un seul reproche aux organisateurs. Il concerne le fléchage, que j'ai trouvé insuffisant en plusieurs endroits. On peut expliquer certaines des trois ou quatre erreurs que nous avons faites à un manque d'attention, mais je ne le crois pas. Flèches supprimées ou décollées, ça arrive... Mais une fois engagé sur ce qui semble être le bon parcours, pas de confirmation avant d'atteindre le carrefour suivant, qui peut parfois être assez loin... Par exemple, lors de notre dernière grosse hésitation, un peu après Achères (près d'une demi-heure de perdue à chercher notre chemin), il n'y avait aucun fléchage sur près de 10 km... Certes il s'agissait d'une route forestière où il n'y avait pas de bifurcations... Mais comme nous n'étions pas sûrs d'avoir pris la bonne direction, nous aurions aimé être rassurés plus tôt. Je pense que pour les cyclos du coin, qui connaissent toutes les routes locales, ça ne pose pas de problème particulier... Mais il n'en est pas de même pour des visiteurs occasionnels comme nous. Au total une dizaine de kilomètres en plus (166 au compteur à l'arrivée), et un peu d'agacement, il faut bien le dire. Je note également que le plan fourni est, comme d'habitude, à une échelle trop petite. J'avais oublié de prendre une carte, erreur à éviter la prochaine fois…

Retour à l'hippodrome de Maisons-Laffitte: ouf! C'est fini!
Cela dit, au bilan de cette journée, on retiendra surtout les nombreux sites observés et photographiés... Pour ceux qui aiment les longues distances, les beaux paysages et le dépaysement, cette randonnée mérite le détour.

Claude
Photos : Claude et Marie-Ange

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire