dimanche 1 juillet 2012

BREVET DE RANDONNEUR DU MORVAN 3/3 : REVUE DE PRESSE

MARIE-ANGE EN PHOTO DANS LA REVUE CYCLOTOURISME n° 617 (octobre 2012)

Les 30 juin et 1er juillet 2012, Marie-Ange participait au premier Brevet Cyclo-Montagnard du Morvan, à Château-Chinon. C'était aussi sa première Cyclo-Montagnarde personnelle, ce qui était d'ailleurs aussi mon cas. Je vous invite à lire ou à relire son article publié sur ce blog.

Sur le parcours du dimanche, nous avions fait la connaissance de Philippe Henry, cyclotouriste de la région de Reims, mandaté par la FFCT pour effectuer un reportage photographique sur cette nouvelle épreuve. Le voyant prendre des photos sous la pluie, je m'étais étonné de sa motivation... Il m'avait alors expliqué quelle était sa mission. Nous n'avons donc pas été surpris tout au long de la journée de le voir régulièrement nous doubler — il roulait plus vite que nous — puis s'arrêter pour prendre d'innombrables photos...

Voilà pourquoi nous nous attendions à voir paraître quelques-unes de ses photos dans la revue Cyclotourisme. C'est chose faite dans le numéro 617 d'octobre 2012, en pages 36 et 37. La surprise, c'est d'y retrouver Marie-Ange, avec ce commentaire justifié: « Les dames ne renoncent pas pour quelques gouttes de pluie. »

Je n'ai numérisé que la page 37. L'article complet est à lire dans la revue Cyclotourisme!


Et voici un agrandissement…


Pour davantage d'infos, sur notre site se trouve une page consacrée à nos participations aux BCMF (Brevets Cyclo-Montagnards Français).

Claude

1 commentaire:

  1. Cette photo n'est pas le fruit du hasard mais d'une rencontre avec Philippe Henry, le journaliste et le photographe. Je lui avais promis un article à propos du brevet randonneur du Morvan, mais "surbookée" en fin d'année scolaire, je n'ai pas eu le courage de l'écrire (pas si courageuse au final cette Emma!). Je le remercie chaleureusement pour son agréable compagnie sur ce parcours rendu encore plus difficile par la pluie, pour ses encouragements, ainsi que pour les clichés souvenirs. Les photographies "parlent"des émotions et des ressentis et se passent de longs discours pompeux.

    RépondreSupprimer