vendredi 27 juillet 2012

LE PLATEAU D'ALBION, par Marie-Ange (VAUCLUSE À VÉLO 2)

Nous avons fait cette randonnée lors de notre séjour dans le Vaucluse au cours de l'été 2012. Elle fait partie des parcours du "Vaucluse à vélo", trouvés sur véloenfrance.fr. Sur notre site, vous trouverez une présentation de ce séjour et des liens vers les autres circuits que nous avons testés.

CIRCUIT N° 17 — 33 km - D+: 404 m.
  • Départ officiel : Sault
  • Notre départ : Saint-Christol
  • A faire en particulier pour les champs de lavande et les villages typiques (Aurel, Sault)…
  • Carte du parcours : circuit n° 17
Le récit de Marie-Ange

Jusqu'à aujourd'hui, le plateau d'Albion signifiait, pour moi, l'implantation dans une zone désertique, par l'armée française, d'une base souterraine de missiles et l'installation d'une base aérienne. Mais, je suis agréablement surprise de constater à quel point ce causse est une excellente base de circuits cyclotouristiques et un terrain d'entraînement aux dénivelés allégés…

Vue panoramique sur le plateau d'Albion 
… avant les ascensions du Mont Ventoux!

Le Mont Ventoux, en zoomant! 
La pratique du vélo semble y être bien ancrée…

Vu à Aurel, à une terrasse de café 
L'itinéraire n° 17, de trente-trois kilomètres sur ce plateau perché où se côtoient des champs de lavande et de blé, ne présente aucune difficulté majeure malgré un dénivelé positif de 404 m et une grimpette d'environ 6 km entre Sault (714 m) et Saint Christol (860 m), avec un passage intermédiaire à 1011 m.

Sault
En été, il ne faut pas craindre de rouler par de fortes chaleurs, même si le plateau perché présente l'avantage d'être venté. Il ne faut pas hésiter à prendre son temps et en profiter pour admirer des points de vue exceptionnels. Et comment ne pas succomber au charme des petits villages qui ont su conserver leur authenticité ?

Aurel
Dans un précédent article, j'avais fait allusion à une auberge espagnole, la « Casa Pinet ». Aujourd'hui, j'ai fait la connaissance de Thierry, originaire de Bayonne, propriétaire du « Café de la poste », taverne nichée au cœur du village de Saint Christol d'Albion. Je vous recommande les caillettes qu'il fait venir de Ruoms en Ardèche et qu'il sert sur une tranche de pain frottée à l'ail et arrosée d'un filet d'huile d'olive ainsi que le jambon Serrano (du vrai !) qu'il va dénicher en Espagne ! Pour le reste (la déco), les photos parlent d'elles-mêmes ! Le mur « côté provençal » a été agencé par son épouse Cécile…

Café de la Poste, à Saint-Christol d'Albion, côté provençal 
… Et le mur « côté basque » par lui.

Le même Café de la Poste, côté basque! 
A la terrasse de leur café où nous avons pris notre ravitaillement, nos voisins de table nous ont demandé si nous venions de monter en haut du Mont Ventoux. En leur répondant que cela ne saurait tarder, une dame du groupe s'est exclamée : « pour elle (pour "moi", en l'occurrence), il ne devrait pas y avoir de problème, elle est grignette !». Je vous laisse deviner ce que signifie cette expression dans le Beaujolais; ce sera le jeu-devinette du blog de l'été. Un indice : certains m'appelaient déjà la “crevette”… Après la crevette, voici maintenant la “grignette” !

Marie-Ange
Photos : Marie-Ange et Claude


La grignette!
Le Plateau d'Albion : lavande et Ventoux 
Souvenir coloré de cette journée : chardons bleus et champs de lavande

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire