jeudi 25 août 2016

LE COL DU TOURMALET, DEPUIS LUZ-SAINT-SAUVEUR (HAUTES-PYRÉNÉES)

Ce côté du Tourmalet, je l'ai déjà abordé en 2015, mais en descente, après avoir fait l'ascension opposée, depuis Sainte-Marie-de-Campan! Je l'ai faite, mais je n'ai RIEN VU! En effet, il pleuvait à verse ce jour-là (voir l'article : Paris-Bayonne, 8e étape).

Alors, j'ai envie de savoir à quoi ressemble ce versant sous le soleil! Ou plus exactement de le VOIR tout simplement. En attendant, voici déjà un aperçu du profil…

Profil du Col du Tourmalet, depuis Luz-Saint-Sauveur
Aujourd'hui, tout notre groupe de l'ECBP (club cyclo du Buisson-de-Cadouin, en Dordogne), fort de dix unités, est décidé à se hisser jusqu'au sommet. Le Tourmalet, c'est incontournable! Après discussion, la majorité opte pour une approche en voiture jusqu'au pont de Pescadère, de façon à ne pas refaire l'aller-retour Villelongue / Luz-Saint-Sauveur, déjà parcouru hier lors de notre balade à Gavarnie et au Col de Tentes.

Les premiers kilomètres permettent de s'échauffer sur des pentes adaptées, autour de 3%.

Début du Col du Tourmalet
Pendant presque toute l'ascension, je serai le garde du corps et supporter de Jacky, notre doyen et président, âgé de 77 ans, et de Marie-Ange, en petite forme depuis quelques jours. Après avoir renoncé hier à atteindre le Col de Tentes, ils ont à cœur de conquérir aujourd'hui le mythique Tourmalet! Je les assisterai et les encouragerai de mon mieux…

Jacky et Marie-Ange
Pour assurer le succès de mes deux protégés, je leur propose de partager mentalement l'ascension en trois tronçons : le premier de 7,5 km jusqu'à Barèges, le second de 7 km entre Barèges et la station de Super-Barèges, le dernier de 4,5 km pour atteindre le sommet du Tourmalet. Ça fait toujours moins peur que de se dire d'emblée qu'on est parti pour 19 km à 7,4 % de pente moyenne. La méthode fonctionnera bien.

Décor au début de l'ascension du Tourmalet
Nous décidons aussi de ne pas mégoter sur les haltes, chaque fois que le besoin s'en fait sentir.

Jacky récupère…
Et tandis que nos camarades sont loin devant, cahin-caha, notre trio progresse. Barèges est franchie. Sauf erreur de ma part et si j'en crois ce que dit ma carte, nous arrivons ensuite au lieu-dit "Cabanes du Tougarou". La route est maintenant ensoleillée mais il ne fait pas encore trop chaud.

Cabanes du Tougarou
A mesure que nous montons, la température s'élève également. Les haltes deviennent plus fréquentes pour Jacky et Marie-Ange, qui ont besoin de s'arrêter pour boire tranquillement et pour récupérer un peu.

Marie-Ange et Jacky
L'arrivée à la station de Super-Barèges fait du bien car elle annonce le début du dernier tronçon. Plus que 4,5 km à grimper!

Super-Barèges
Peu après, un jeune cyclo nous rattrape et, lisant l'inscription sur nos maillots de club, s'exclame : « Le Buisson! Ça alors! Je suis le fils de l'ancien garagiste Renault du Buisson : Colson! » Sacrée coïncidence! Je lui indique que, juste devant moi, c'est Jacky, lui-même ancien garagiste Renault du Buisson, avant Colson! Ils se mettent à discuter tous les deux. Du coup, deux kilomètres se passent sans que Jacky s'en rende compte! C'est toujours ça de pris! Nous voilà maintenant bien haut, tout près des 2000 m d'altitude!

On a déjà monté tout ça depuis la station de Super-Barèges (au centre de la photo)!
Pendant ce temps-là, nos camarades de club ont atteint le col. Sur la photo traditionnelle, on reconnaît de gauche à droite : Michel, Pascal, Bernard B., Bernard M. et Bernard H. Il manque juste Hugues et Peter.

Col du Tourmalet, 2115 m (photo Michel)
Nous les croisons peu après, alors qu'ils entament la descente. Bernard B. décide cependant de remonter le final en notre compagnie. Je laisse alors Jacky et Marie-Ange terminer l'ascension à leur guise, désormais sous la vigilance de Bernard…

Pour ma part, je prends les devants afin de pouvoir immortaliser successivement l'arrivée de Jacky…

Col du Tourmalet, 2115 m : arrivée de Jacky
… ainsi que celle de Marie-Ange…

Col du Tourmalet, 2115 m
… le tout sous l'œil bienveillant de Jacques Goddet, directeur du Tour de France de 1936 à 1986!

Hommage à Jacques Goddet
Comme la plupart des nombreux cyclos présents, nous nous faisons photographier sous l'œuvre du sculpteur Jean-Bernard Métais.

Col du Tourmalet, 2115 m
Cette statue représente Octave Lapize, qui fut le premier coureur cycliste à franchir le Col du Tourmalet, dans le cadre du huitième Tour de France. C'était le 21 juillet 1910, au cours de l'étape Luchon-Bayonne, qu'il remporta. Quelques jours plus tard, il gagna également ce Tour.

Hommage à Octave Lapize
Avant de redescendre, une photo du remarquable panorama s'impose. Nous sommes ici sur un site BCN/BPF des Hautes-Pyrénées…

Panorama depuis le Col du Tourmalet, vers l'ouest
Il n'y a plus qu'à se laisser redescendre à Luz-Saint-Sauveur.

Ainsi se termine le mini-séjour dans les Hautes-Pyrénées pour nos camarades de club de l'Entente Cyclo Le Buisson Périgord. Mais pour Marie-Ange et moi, ce n'est pas tout à fait fini : demain, nous irons faire une dernière ascension vers Cauterets et le Pont d'Espagne…

Claude
Photos personnelles

LIENS :

➜ Sur notre site : la page sur notre mini-séjour dans les Hautes-Pyrénées.
➜ Toutes nos photos sur Flickr

➜ Site du club : EC Le Buisson Périgord

2 commentaires:

  1. belle ascension du Tourmalet avec le beau temps, super, bravo à tous !
    le panorama est somptueux

    RépondreSupprimer