dimanche 19 février 2012

CYCLOGUIDE 56, LE MORBIHAN À VÉLO : PRÉSENTATION

DU 20 AU 23 FÉVRIER 2012

Ce fut un immense plaisir de profiter de quelques très belles journées de février (trois journées ensoleillées et une quatrième un peu plus grise mais sans pluie) pour découvrir ou redécouvrir des lieux superbes au charme étonnant.

En quatre jours de vélo, bénéficiant donc d'une météo extrêmement favorable pour la saison, nous avons testé trois circuits du CycloGuide* 56, « Le Morbihan à vélo », avec quelques variantes personnelles pour ne pas passer à côté de certains sites intéressants.

(* —> voir ma présentation des CycloGuides.)


Lumière matinale sur la Rivière d'Auray à marée basse (Saint Goustan) 
Les attraits de ces trois circuits sont très nombreux. Il est impossible de faire partager en quelques articles la beauté et la richesse culturelle de ce secteur du Morbihan. Des mégalithes comme s'il en pleuvait, des ports d'une grande variété de styles et de tailles, de l'eau sous toutes sortes de formes, rivières, océans, étangs, marais salants, des constructions pittoresques, une végétation d'une étonnante variété avec des prairies et des champs communs, mais aussi des landes et des prés salés... des cyprès, des pins maritimes, des palmiers, des magnolias, des genets, et d'innombrables mimosas en fleurs qui donnent au Morbihan des accents méditerranéens.

On se reportera pour plus de détails aux articles dont les liens figurent ci-dessous…

LES TROIS CIRCUITS TESTÉS : LIENS VERS LES ARTICLES
Port Blanc: vue sur le Golfe du Morbihan et l'Ile aux Moines
Château de Suscinio (Sarzeau) 
  • Mercredi 22 et jeudi 23 février : CIRCUIT N° 23, « Du côté des mégalithes ».
Alignements de Toul-Chignan (Carnac) 
REMARQUES CONCERNANT LES CYCLOGUIDES ET LES TROIS CIRCUITS TESTÉS

Tout d'abord, le principal aspect positif : les circuits sont très riches et bien conçus. Ils constituent une base extrêmement intéressante pour découvrir la région à vélo.

Quelques réserves cependant:

  • Les feuilles de routes seules ne suffisent pas. La consultation de la carte intégrée est parfois la seule possibilité de suivre le parcours.
  • Le premier jour, nous avions pensé nous contenter de la carte intégrée au CycloGuide. Mais dans certains cas, cela m'a semblé insuffisant. Je me suis donc procuré une carte IGN Top 100 (n° 123 "Vannes Lorient"). Pour les jours suivants, j'ai repéré à l'avance le circuit au surligneur sur cette carte et l'orientation a été beaucoup plus facile et confortable. J'ai vu plus tard que le mode d'emploi du CycloGuide conseillait fortement d'avoir cette carte complémentaire.
  • Sur chaque circuit, nous avons constaté qu'il était judicieux d'ajouter des détours personnels (moyennant quelques kilomètres supplémentaires) afin de visiter certains sites remarquables.

LES VOIES VÉLOS EN MORBIHAN

Le Morbihan propose désormais aux cyclistes de nombreuses pistes cyclables. Certaines sont accessibles avec des vélos de route, d'autres sont en terre battue et il vaut mieux avoir un VTC. Nous avons utilisé certaines d'entre elles avec nos vélos de route traditionnels, mais c'était par temps sec. Par temps humide, ce doit être plus délicat.

Vélo voie dans la forêt de Quiberon... pas toujours goudronnée.
L'aménagement de ces voies vélos étant en développement constant, les cartes sont vite périmées. Nous avons pu nous procurer un plan des voies existantes sur la Presqu'île de Rhuys. Celui-ci indique si les portions de voies sont goudronnées ou non. Mais on nous a dit qu'il n'existait pas encore de plan équivalent pour le nord et l'ouest du Golfe du Morbihan. Affaire à suivre!…

CONCLUSION

En quatre jours, nous avons vu énormément de choses. Et pourtant nous sommes loin d'avoir épuisé les ressources de cette magnifique région. Nous n'avons fait que traverser Vannes, qui mérite pourtant qu'on s'y arrête... Nous aurions bien aimé aussi aller à Belle-Île, que le circuit n° 24 du cycloguide nous propose de découvrir. Il existe aussi un circuit de 77 km entre Auray et Etel (n° 13) qui ne doit pas manquer d'attraits... Bref, nous avons quitté le Morbihan avec une très forte envie d'y retourner!

Texte : Claude
Photos : Claude et Marie-Ange


PS : Sur notre site figure une page consacrée à tous les circuits de CycloGuides que nous avons testés.

Mané Brizil, à proximité de Carnac... Un étang, des pins, du mimosa en fleurs...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire