vendredi 8 août 2014

FOUS… ALLIER?

COLS DANS LA MONTAGNE BOURBONNAISE

Pour s'élancer à l'assaut de la Montagne Bourbonnaise en ce jour de météo incertaine, il fallait être un peu fou... voire fou Allier! Mais depuis le début de cet été 2014, la météo n'a pas cessé d'être alarmiste... et pas toujours à bon escient. Alors nous avons décidé de tenter le coup quand même! A part deux averses de quelques minutes que nous avons laissé passer en nous abritant, nous avons finalement pu rouler dans de bonnes conditions. La fortune a donc souri aux audacieux! Au final, le déluge promis nous est quand même tombé dessus sur la route du retour... en voiture! Ouf!

Quelques kilomètres après le départ, le ciel était vraiment menaçant!…
Et tout ça pourquoi? Juste pour profiter de notre séjour dans l'Allier afin d'engranger quelques nouveaux cols! Quand on vous dit qu'on est fous... Allier!

Dans l'Allier, il n'y a que 5 cols routiers. Le plus modeste, le Col de Naves, ne pose aucun problème. Il ferait même plutôt sourire tant il est facile... Quant aux quatre autres, c'est une autre histoire. Pour les franchir, il faut, comme je l'ai dit plus haut, se mesurer à la Montagne Bourbonnaise, qui culmine au Puy de Montoncel à 1287 m, le col le plus haut étant la Loge des Gardes, à 1077 m d'altitude.

LE PARCOURS

Nous sommes partis du Gué Chervais (alt. 337 m), à une dizaine de kilomètres au sud-est de Vichy, pour un circuit de 94 km et 1584 m de D+.

Déjà 3 km de montée depuis Le Gué Chervais... Au loin, le château de Busset
Pour ceux qui souhaiteraient faire ce parcours, voici notre itinéraire en quelques repères :

Le Gué Chervais, Busset, Lachaux, Col de la Plantade (870 m)…

Col de la Plantade (870 m)
... La Guillermie, Lavoine, le Col du Beau Louis (824 m)…

Col du Beau Louis (824 m)
... Laprugne, le moulin Gitenay, le Col de la Loge des Gardes (1077 m)…

Col de la Loge des Gardes (1077 m)
... La Verrerie, le Col de la Rivière Noire (1005 m)…

Col de la Rivière Noire (1005 m) : un col bonus quand on vient de la Loge des Gardes
… Saint-Nicolas-des-Biefs…

Saint-Nicolas-des-Biefs
... Saint-Clément, Le Mayet-de-Montagne, Arronnes et retour au Gué Chervais.

A noter qu'après une averse qui nous a obligés à nous abriter lors de la traversée de Saint-Clément, nous avons fini sous le soleil à partir du Mayet-de-Montagne!…

Un pont sur le Sichon, du côté d'Arronnes… sous le soleil!

LES COLS

Le Col de la Plantade est un vrai beau col qui se monte bien. En venant de Lachaux, on monte d'abord au-dessus du col, puis on redescend, d'abord jusqu'au hameau de Phillibins et enfin au col.

Pour atteindre le Col du Beau Louis en venant du Col de la Plantade, on ne redescend pas énormément, si bien que l'ascension par cette route-là n'est vraiment pas dure.

L'ascension la plus difficile du parcours est celle de La Loge des Gardes en venant de Laprugne. Elle débute au pont sur la Besbre (Le moulin Gitenay, alt. 597 m). Ce versant compte 6,8 km de montée pour 480 m de D+ soit une pente moyenne de 7%. Une moyenne quelque peu trompeuse, en fait, car si on s'en tient aux cinq premiers kilomètres, on obtient une pente moyenne de 7,8%.

Col de la Loge des Gardes (1077 m)
La plus facile, c'est le Col de la Rivière Noire qu'on atteint en restant sur une route de crête, puis en traversant le plateau de La Verrerie.

Pour les amateurs de moyenne montagne, c'est un beau parcours que je recommande.

Claude
Photos personnelles


PS : A noter que pour franchir le Col de la Plantade, nous avons fait une petite incursion dans le département du Puy-de-Dôme, où nous avons vu des panneaux « Les Cyclo-Cols du Puy-Dôme » : priorité aux cyclistes le mercredi de 6h à 11h... C'est bon à savoir!

Route des Cyclo-Cols du Puy de Dôme, en direction du Col de la Plantade

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire