dimanche 18 janvier 2015

RALLYE PARIS TOUR EIFFEL

Lors de l'édition 2014, nous avions émis des doutes au sujet d'une nouvelle participation (voir l'article). Et puis nous revoilà au départ…

Au départ!
Honneur à un club parisien

Les Joyeux Cyclos Parisiens avaient la délicate tâche d'ouvrir le bal des rallyes 2015 en Île-de-France. Leur traditionnelle organisation, la randonnée “Paris – Tour Eiffel", a réuni, ce dimanche 18 janvier, 225 cyclos venus de toute la région. Francis G., le président, et toute son équipe peuvent être fiers de ce succès bien mérité :


  • qualité de leur accueil, dès 7h30, dans le gymnase Emile Anthoine, à quelques centaines de mètres de la célèbre Dame de Fer, dans le 15ème arrondissement de Paris,
  • qualité du point café au départ, du ravitaillement sur le parcours (vin chaud, pâte d'amande, dattes, etc.),
  • variété du buffet à l'arrivée (boissons et sandwiches)...
Buffet à l'arrivée
Qualité aussi dans le choix du parcours dont chaque cyclo pouvait charger la trace sur son G.P.S. avant de prendre la route, ainsi qu'une amélioration du fléchage par rapport aux fois précédentes. Bref, un sans faute!

La plaquette
Le rallye “Paris - Tour Eiffel” est également l'occasion, après la trève hivernale, de retrouver des têtes connues : nos copains du club de Belleville autour de François, leur président, ceux du club de Levallois, autour de Bernard et de Véro, ceux de l'AS Brévannaise autour de notre ami JPB…

JPB, prêt à en découdre!…
… et puis Christian et Michèle des Audax Parisiens.

Thierry (CSM), Christian et Michèle (Audax Club Parisien)
Malgré les annonces pessimistes, pas de pluie, encore moins de neige, absence de verglas, un léger vent de Sud pas frisquet et souvent favorable : toutes les conditions étaient réunies pour se faire plaisir, d'où pas mal de bécanes, ce matin, au pied de la Tour Eiffel et... très peu de Cyclotouristes Saint-Mauriens : seulement quatre! Quatre qui ont répondu “présent”: Bernard C. venu en RER et reparti à vélo, Thierry A., aller-retour à vélo en plus du parcours, Claude S. et moi, moins courageux, venus en voiture (voiture garée près de l'entrée du stade : aucun problème de stationnement).

Stade Emile Anthoine, au pied de la Tour Eiffel
A 8h10, nous avons pris le départ pour la plus longue distance proposée : 75 km et 572 m de dénivelé positif. Avec Bernard et Claude comme capitaines de route, c'est comme avec la MMA : zéro tracas, zéro blabla ! Bernard nous a guidés sans commettre une seule erreur; il n'y avait plus qu'à suivre! Je n'étais encore jamais sortie de Paris aussi vite, je n'avais jamais avalé la côte de Suresnes à cette allure! Nous avons enquillé de belles bosses : dans le sens du parcours, Suresnes et la montée sur l'hippodrome de Saint-Cloud, la côte grise en entrant dans le Bois de La Malmaison, à l'entrée de Bailly, la route de Marly et après le ravitaillement, la côte de Villepreux (avec vent de face) et la montée entre Versailles et la Ville d'Avray. Notre parcours avait des airs de Levallois-Honfleur, du Trèfle Versaillais et du Versailles-Chambord.

De passage à Versailles
Si, au retour, notre copain Thierry A., montait encore allègrement les côtes, avec sa légèreté coutumière, moi, j'étais à la ramasse et je remercie mes compagnons de route qui, sur la fin, ont eu la gentillesse et la patience de m'attendre et de me ramener. Je n'avais pas roulé ainsi depuis longtemps et un décrassage du diesel était bien nécessaire!

J'avais hésité à m'engager à nouveau sur ce rallye mais lorsqu'on maîtrise la sortie et le retour sur Paris, il n'y a plus de problème. Merci à mes deux GPS (gentils pilotes sympas) du jour : Bernard et Claude et merci à tous les trois pour m'avoir permis de me remettre dans un rythme un peu plus soutenu.

Marie-Ange
Photos Marie-Ange et Claude


Retour sous la protection de la police!…

2 commentaires: