dimanche 20 octobre 2013

BALADE DU CÔTÉ DE DIE : COLS DE MARIGNAC ET DE LA CROIX (100 COLS EN DRÔME)

RANDONNÉE PERMANENTE DU CLUB DES CENT COLS

Retrouvez sur notre site la page 100 cols en Drôme, qui récapitule tous nos articles concernant cette randonnée (séjours d'octobre 2013, d'avril et d'octobre 2014).

Arrivés la veille en Diois, nous ne nous sommes pas laissés impressionnés par une météo quelque peu menaçante, pressés que nous étions de découvrir la région.
Nous avons tout de même opté pour un circuit court, de façon à rentrer avant la pluie, attendue vers midi…

Die sous les nuages
Malgré un ciel généreusement chargé au dessus de Die, nous partons donc en direction du Col de Marignac (743 m). Die étant à une altitude de 400 m, cela fait tout de même 343 m de D+ en une seule ascension. De quoi monter en température assez rapidement.

Col de Marignac (743 m)
Col de Marignac (743 m)
Une fois prises les photos traditionnelles en haut du col, nous nous amusons à simuler, pour Marie-Ange, un franchissement de ligne d'arrivée comptant pour le Grand Prix de la Montagne! 

Col de Marignac (743 m) : Grand Prix de la Montagne!
Dans la descente vers Saint-Julien-en-Quint, je ne résiste pas au plaisir de photographier le décor aux couleurs de l'automne…

Descente du Col de Marignac, vers Saint-Julien
La pluie a commencé à tomber durant cette descente. Marie-Ange choisit de s'abriter quelques instants sous le toit du lavoir…

Saint-Julien-en-Quint : le lavoir
Du même endroit, je prends aussi une photo de l'église Saint-Julien…

Saint-Julien-en-Quint : église Saint Julien
Comme la pluie s'arrête, nous décidons de poursuivre en direction du Col de la Croix. Sitôt après la bifurcation, une surprise… La route est barrée! Le pont s'est-il écroulé ou a-t-il été volontairement détruit? Toujours est-il qu'une déviation en terre nous permet de franchir l'obstacle et de poursuivre notre route vers le col. Après un peu de portage de vélo, néanmoins.

Route barrée

Où est passé le pont?
La pluie reprend pendant la montée. Fine pour l'instant. Marie-Ange franchit cependant la "ligne" avec le sourire…

Col de la Croix sous la pluie
Pour le souvenir, je photographie aussi le panneau du col : altitude 745 m.

Col de la Croix (745 m)
Devant nous : horizon noir! Derrière nous, du côté de Die : quelques coins de ciel bleu… Le choix est vite fait! Nous faisons demi-tour afin de rentrer par le plus court chemin. Et je me dis qu'on devrait pouvoir rentrer dans des conditions acceptables puisqu'on va vers le "bleu"…
Erreur! Après quelques centaines de mètres seulement, tonnerre, éclairs, puis la pluie qui redouble rapidement, "retriple" même en quelques instants! Un déluge aussi soudain qu'inattendu (enfin, il était attendu, mais pas si tôt! Il n'est que 11h…). Bref, le déluge s'abat sur nous! Très vite, mes patins de freins me font sentir leur extrême lassitude! Par prudence, je vais éviter de prendre de la vitesse dans la descente car sinon, je ne suis pas sûr de pouvoir m'arrêter. Bien que Marie-Ange descende avec une grande prudence, elle me distance. C'est dire à quel point j'évite de prendre le moindre risque!

Après Sainte-Croix, c'est un faux-plat montant quasiment jusqu'à Die. Je constate que nos feux arrières manquent d'énergie… Sur cette route où la circulation est quand même assez présente, j'espère avec une certaine appréhension que nos accessoires réfléchissants nous rendent suffisamment "visibles". Nous apprendrons le lendemain par le bouche à oreille local qu'un cyclotouriste à la retraite a été tué ce dimanche dans le secteur, faute d'éclairage adéquat.

Il nous faudra une heure de pédalage sous forte pluie pour rentrer au bercail. Et plus d'une heure pour laver et sécher vêtements et chaussures, remplacer les piles et les patins défectueux!…
Tout ça pour 42 km ! Mais quand même 2 cols et 755 m de D+…

Marie-Ange étrennait pour l'occasion une nouvelle paire de roues. Elles ont été bien baptisées!

Claude
Photos personnelles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire