jeudi 11 décembre 2014

TRÈFLE RAMBOLITAIN, CIRCUIT N° 1 : MONTFORT-L'AMAURY - FAVEROLLES

RANDONNÉE PERMANENTE "LES TRÈFLES DE L'ÎLE DE FRANCE"

En ce jeudi matin, la météo fut moins favorable que ce qui était annoncé. J'aurais pu renoncer… Rien ne m'obligeait à faire deux heures de voiture aller-retour, juste pour aller pédaler tantôt face au vent, tantôt sous une petite pluie fine, tantôt sur des tapis de feuilles mouillées en forêt de Rambouillet, un type de revêtement qui pourrit bien le vélo…

Ma motivation principale? Terminer le Trèfle Rambolitain, mais aussi ma troisième série complète des Trèfles de l'Île-de-France (voir le récapitulatif de toutes mes participations).

Office de Tourisme de Montfort-l'Amaury
Pourquoi une troisième participation? On pourrait croire que j'avais déjà fait le tour des différents centres d'intérêt du parcours. Pour certains tronçons traversant de mornes plaines, c'est sans doute le cas. En revanche, lors d'une balade, on peut difficilement s'attarder à chaque endroit où il y a quelque chose à voir. C'est ainsi qu'aujourd'hui, je décide de consacrer un peu plus de temps que d'habitude à Montfort-l'Amaury, l'un des deux sites BCN/BPF des Yvelines et lieu de pointage de ce circuit du Trèfle Rambolitain. Ramener des photos de l'endroit, ça aussi c'est une bonne motivation.

Après avoir fait tamponner ma carte de route à l'Office de Tourisme, je jette d'abord un coup d'œil au cimetière tout proche, que je découvre par hasard.

Portail du cimetière de Montfort-l'Amaury
C'est un cimetière très particulier, entouré de galeries qui forment un cloître. Il est classé “monument historique” depuis 1875.

Cloître du cimetière de Montfort-l'Amaury
Je remonte ensuite la rue Saint-Laurent, laissant derrière moi l'église Saint-Pierre, et je m'arrête devant le buste d'Anne de Bretagne, comtesse de Montfort, qui séjourna cinq ans à Montfort-l'Amaury.

Montfort-l'Amaury : buste d'Anne de Bretagne
Il est implanté à l'amorce du tertre où se situait son château, dont il ne reste aujourd'hui que les ruines d'une tour et, un peu plus bas, les restes en pierre d'une porte en plein cintre qui servait jadis d’entrée au château.

Montfort-l'Amaury : la porte Bardoul
Vue inversée, avec au fond l'imposante église Saint-Pierre, construite à la demande d'Anne de Bretagne.

Montfort-l'Amaury : ancienne porte du château et église Saint-Pierre
Il est maintenant temps de démarrer le circuit. À Grosrouvre (nom qui signifie “gros chêne”), j'aperçois à travers les branchages un château privé. Il s'agit du Château de la Mormaire, appartenant à l'homme d'affaires François Pinault. Sachant ce château difficile à apercevoir à la belle saison, à cause du feuillage, je profite de cette maigre fenêtre pour en emporter une modeste image.

Château de la Mormaire, à Grosrouvre
Par la suite, j'ai affronté du vent de face pendant une trentaine de kilomètres, jusqu'à Faverolles. Dans le même temps, j'ai pris un peu de pluie, sans pour autant juger nécessaire d'enfiler mon imper. J'ai aussi loupé un embranchement… Bref : rien à signaler!

Le temps d'un tampon et d'une quiche à Faverolles, la pluie s'est arrêtée. Et quand je repars, j'ai le vent dans le dos. J'ai "trop de la chance"! Alors que tout à l'heure mon compteur lambinait péniblement  entre 20 et 25 km/h, je me surprends à rouler entre 35 et 40, sans faire davantage d'efforts. Coooool!

La Guesle, à Poigny-la-Forêt
À Poigny-la-Forêt, un tout petit aller-retour me permet de revoir le Garage de la Guesle, musée privé présentant une “collection de petits véhicules roulants dont certains sont rares, ainsi qu’une multitude d’objets usuels anciens”. Devant l’entrée, une vieille pompe à essence et deux vélos hors d'âge…

Garage de la Guesle, à Poigny-la-Forêt
Je prends ensuite la route des Bréviaires et rejoins la longue piste cyclable qui traverse la forêt de Rambouillet.

Piste cyclable en forêt de Rambouillet
Elle est parfois très belle, comme ci-dessus. À d'autres endroits, un peu moins : feuilles mortes, bitume soulevé par des racines… Voire des interruptions brutales de revêtement. Veillons à conserver la maîtrise du véhicule!

Piste cyclable en forêt de Rambouillet (bis)
Arrivé au Carrefour du Comte de Toulouse, je préfère quitter la piste cyclable et emprunter la route forestière, dite "Route Goron", ceci afin d'éviter la section non goudronnée à l'approche de Montfort-l'Amaury. Avec l'humidité ambiante, celle-ci ne doit pas être très accueillante pour les vélos de route…

Panneau indicateur sur la piste cyclable en forêt de Rambouillet
Quand j'arrive à Montfort-l'Amaury, le ciel est en train de se dégager! Je passe devant ma voiture sans lui accorder la moindre attention, puisque j'ai l'occasion d'aller faire quelques nouvelles photos, au prix d'une petite boucle complémentaire…

Montfort-l'Amaury : ruines du château et de la Tour Anne de Bretagne
Un petit tour dans la ville basse m'offre d'autres perspectives… et une dernière montée en prime, car ma voiture est garée sur les hauteurs!

Montfort-l'Amaury
Voilà! Mon Trèfle Rambolitain est terminé. Ma troisième collection de Trèfles de l'Île-de-France aussi!
— Et la quatrième série, c'est pour quand?
— Ben… Elle est déjà commencée!…

Claude
Photos personnelles


1 commentaire: