dimanche 3 avril 2016

AUTOUR DE SARLAT EN PÉRIGORD NOIR, CIRCUIT n° 3

RANDONNÉE PERMANENTE DU CYCLOTOURISME SARLADAIS
LABEL FFCT N° 237/08

Le temps printanier de ce dimanche nous a incités à commencer cette randonnée permanente, une organisation du club de Sarlat qui propose trois parcours permettant de découvrir les richesses touristiques locales.

Nous avons entamé ce triptyque par le parcours le plus long, 75 km, et proposant le plus de dénivelé, à savoir 930 m enregistrés par mon GPS. Trois pointages étaient demandés pour faire valider ce parcours: Saint-Geniès, Salignac et Château de Fénelon.

Après une quinzaine de kilomètres, incluant une longue montée dès la sortie de Sarlat (plus de 4 km à 3% de pente moyenne), nous avons effectué notre premier pointage à Saint-Geniès.

Château et église de Saint-Geniès
La descriptif de la randonnée, très bien fait, nous dit de Saint-Geniès  que "c'est l'un des plus beaux villages du Périgord Noir"…

Saint-Geniès
Au lieu de nous rendre ensuite directement à Salignac, lieu du second pointage, nous effectuons suivant les indications de la feuille de route une petite boucle d'un intérêt touristique indéniable.

Une borie, au lieu-dit Le Souqual
 Au bas d'une belle descente, notre regard est sous le charme du château de Lacypierre, implanté dans un cadre enchanteur. Près du château, j'avise une petite pancarte couchée dans l'herbe. Je la redresse et j'y lis ce message :  « Ne rien effleurer, hormis avec les yeux. Ici tout a une âme. »

Château de Lacypierre
Une affichette à l'entrée du château de Lacypierre nous apprend que sa toiture de lauzes est estimée à plus de 700 tonnes…

Château de Lacypierre
Suit une belle montée pour rejoindre Carlucet, où l'organisation nous a signalé une curiosité rare : le cimetière accolé à l'église possède des tombes appelées "enfeus" qui sont creusées dans le mur d'enceinte. On accède au cimetière par un clocher-porche ou narthex donnant également accès à l'église.

Cimetière de Carlucet
Nous rejoignons ensuite Salignac où, après un rapide casse-croûte, nous allons voir le château. Marie-Ange a réussi l'exploit de prendre une photo sans l'énorme grue dominant le château, en cours de restauration.

Maison au toit de lauzes et Château de Salignac
A Eyrignac, halte suivante, nous ne prenons pas le temps de visiter les jardins du manoir (accès payant). Nous nous contentons d'apprécier les abords de l'entrée qui ne manquent pas d'élégance...

Jardins du Manoir d'Eyrignac
Après une belle descente vers Sainte-Nathalène, nous arrivons à Carlux, dont le château est une véritable forteresse dominant le village.

Château de Carlux
Nous traversons la Dordogne à Rouffillac. Après Saint-Julien-de-Lampon, le château de Fénelon est indiqué.

Château de Fénelon
A notre arrivée, le château est fermé. Or, c'est le seul endroit possible pour obtenir un tampon. A défaut de pointage, l'organisation accepte une photo prise devant le château… C'est ce que nous faisons, avant de nous rendre compte que l'ouverture de la billetterie est prévue quelques minutes plus tard, ce qui nous permet d'obtenir nos visas.

Château de Fénelon
Avant de redescendre sur Sainte-Mondane, nous allons jusqu'à la table d'orientation qui nous est signalée par un panneau : aller-retour de 300 m non prévu par la randonnée permanente.

Sainte-Mondane : belvédère et table d'orientation
Ce belvédère offre un joli panorama sur la vallée de la Dordogne…

Belvédère de Sainte-Mondane : vue sur la Dordogne
… et sur quelques "pech" des environs, dont le Pech de Mont et ses 242 m d'altitude. Le mot pech, variante de puech, dérive de l'occitan puèg. Il existe aussi sous la forme puy, bien connue en Auvergne… Comme le poggio italien et le puig catalan, tout ça nous parle de hauteurs, de collines, de monts… Alors Pech de Mont a un petit air de pléonasme qui nous fait surtout penser qu'à vélo, ça doit bien monter!!!

Belvédère de Sainte-Mondane : vue sur le Pech de Mont et le Château de Fénelon
Nous pensions en avoir terminé avec les montées, mais ce n'est pas le cas. D'abord une petite grimpette jusqu'à Veyrignac puis environ 5 km en faux-plat montant depuis la Dordogne jusqu'à Sarlat, par la piste cyclable. Bref, un parcours bien vallonné!

Piste cyclable, entre Carsac-Aillac et Sarlat
A bientôt pour la suite de cette Randonnée Permanente, avec au programme : les châteaux de la vallée de la Dordogne (circuit n° 1) et les sites remarquables de la Vallée de la Vézère (circuit n° 2)… Alléchant!

Claude
Photos Marie-Ange et Claude

LIENS :

➜ Toutes nos photos sur Flickr
➜ Page Autour de Sarlat en Périgord Noir sur notre site


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire