lundi 12 juin 2017

OBJECTIF "PARIS-NICE CYCLO 2017" : J-2

Dans 36 heures, je serai à Fontainebleau sur la ligne de départ du Paris-Nice Cyclo 2017, qui se déroulera sur 10 jours, du 14 au 23 juin.
➜ Plus de détails sur mon site : Paris-Nice Cyclo 2017 (site).

Depuis mon inscription au début du mois d'août 2016 (voir l'article), j'ai essayé de me préparer au mieux. L'épreuve en elle-même étant le défi le plus audacieux auquel je me serai confronté au cours de ma vie de cyclotouriste, la préparation a été elle aussi un sacré défi! Et la question qui me tarabuste depuis quelques temps, c'est : est-ce que j'ai fait ce qu'il fallait?

Préparation hivernale en Espagne, début mars 2017 (photo Alain G.)
Question de poids

Le principal ennemi du grimpeur étant le poids, certains ciblent leur vélo qu'ils soulagent de quelques centaines de grammes… Pour ma part, plutôt que d'alléger à la fois la monture et ma tirelire, je me suis efforcé de réduire la surcharge pondérale du "jockey", au prix d'un effort modéré réparti sur plusieurs mois!  Résultat : je pèse actuellement 4 kg de moins qu'au départ de Paris-Bayonne en 2015. Mais que les inquiets se rassurent : j'ai encore quelques belles réserves de graisses superflues… Je ne suis pas près de rivaliser avec la silhouette de Christopher Froome ou de Romain Bardet!

Silhouette en cours d'affinage… (photo fin mars 2017)
Entraînement

Pour être à la hauteur de l'enjeu, je me suis entraîné très sérieusement depuis plusieurs mois... Une préparation à la fois physique et mentale… Kilométrage global conséquent, heures de selle… Me rassurer sur ma capacité à encaisser l'allongement des distances, le cumul des dénivelés… Savoir gérer les pentes sévères, avec un peu de haute montagne… Enchaîner des efforts  sur plusieurs jours suivis de temps de récupération… Effectuer des sorties avec du rythme, des sorties à vitesse soutenue mais régulière, des expériences sur des brevets divers effectués en groupe pour engranger de la confiance dans la convivialité…

Bref, à l'approche du départ, je totalise depuis début janvier un peu plus de 6000 km et près de 67 000 m de dénivelé positif cumulé.

Un peu de haute montagne sur les routes du Paris-Bayonne 2015 (début juin 2017)
Bilan de ma préparation

J'en ai peut-être fait trop! Mais ce n'est plus le moment de se poser la question. Il est trop tard pour changer quoi que ce soit. Il ne faut plus laisser de place au doute. Il faut juste me préparer à mobiliser énergie et confiance. Et peaufiner les derniers préparatifs du départ…

La part du rêve

Ensuite, il me restera à gérer les efforts au quotidien, sans me projeter prématurément dans les efforts du lendemain… sauf pour rêver! Car j'ai cette chance : la montagne me fait rêver et me stimule!

Rêver des grands cols mythiques que je ne connais pas encore, comme l'Izoard et sa "casse déserte" par exemple. Je n'étais pas né lorsque Fausto Coppi y construisit une partie de sa légende, mais je me souviens d'en avoir lu le récit dans mon enfance et j'en suis resté imprégné. Aller voir à quoi tout cela ressemble est très enthousiasmant.

Fausto Coppi dans l'Izoard (document Internet)
Rêvons encore un peu en égrenant quelques noms qui sonnent comme un inventaire poétique : Ramaz, Colombière, Aravis… Cormet de Roselend, Iseran, Izoard… Finestre, Sestriere, Sampeyre… Vars, Agnel, Lombarde…
A propos de ce dernier haut lieu que je viens d'évoquer, quand nous atteindrons le Col de la Lombarde, le plus dur sera fait!… Il ne restera plus qu'à mettre le cap sur Nice!

Col de la Lombarde, versant italien (photo personnelle, juillet 2014)
Comptes-rendus

L'aventure méritant de laisser une trace, j'ai entrepris de préparer une série d'articles, étape par étape : distance, dénivelé, parcours profil général de l'étape, profils des cols… Si je ne suis pas trop fatigué en fin d'étape et si j'ai suffisamment de temps, j'essaierai de compléter chaque soir les rubriques concernant mon vécu. Dans le cas où je serais dans l'impossibilité de le faire en temps réel, je ferai les mises à jour à mon retour de ce Paris-Nice Cyclo.

Tous les articles déjà publiés pourront être affichés à la suite les uns des autres en cliquant sur Paris-Nice Cyclo 2017 (blog).

N'hésitez pas à m'encourager. L'énergie que vous y mettrez m'accompagnera tout au long de l'épreuve, soyez en sûrs! Je compte sur vous!

Claude
Photos personnelles, sauf mention contraire

LIENS :

➜ Paris-Nice Cyclo 2017, 1ère étape : Fontainebleau - Avallon à paraître
➜ Page de mon site consacrée à l'aventure : Paris-Nice Cyclo 2017 (site).
➜ Tous les articles publiés sur mon blog : Paris-Nice Cyclo 2017 (blog).

2 commentaires:

  1. A la lecture de ces commentaires, sensations, amour du vélo, le goût du partage je me sens petit garçon en écoutant les récits de mon père coureur du temps de copier bartali ...jai le frisson à l'approche de votre épreuve et je ne peux qu'être à vos côtés chaque jour de course pour vous encourager comme des champions que vous êtes et d'attendre chaque soir la suite dd votre aventure
    Vivement le départ du château ou les chevaliers de la routes vont défier la nature
    Je vous souhaite que du bonheur
    Denis H

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Denis, un immense merci pour ce commentaire très touchant. Nous tâcherons d'être à la hauteur de tes émouvants souvenirs.

      Supprimer