vendredi 27 avril 2012

SUR LES ROUTES DE LA VUELTA… EN AVRIL 2012

SÉJOUR DANS LA PROVINCE D'ALICANTE

En ce mois d'avril 2012, où la météo s'est montré peu clémente sur le territoire national, nous avons eu la chance de pouvoir passer près de 15 jours sur la Costa Blanca, dans la Province d'Alicante. Habitué aux températures estivales, j'ai trouvé le temps un peu frisquet et le vent plus violent et vif qu'en été... Mais le soleil a accompagné la plupart de nos sorties. Par rapport à ce qu'ont enduré nos amis restés en Île-de-France, c'était royal!...

C'est ainsi que Marie-Ange et moi avons pu collectionner les ascensions de cols et sommets locaux, dans des conditions fort satisfaisantes. Énumérer ces ascensions peu connues sans autres explications ne présenterait guère d'intérêt. Mais au hasard de ces grimpettes, nous avons vu sur la route des inscriptions peintes, telles que "Valverde" (vainqueur de la Vuelta 2009) ou "Vuelta 2010". Notre curiosité aiguisée, nous avons fait quelques recherches sur Internet, et nous avons découvert que la "Vuelta" a emprunté récemment ces routes pour des étapes de montagne qui ont permis a des coureurs de renom de se distinguer. Deux étapes en 2009 et deux autres en 2010 se sont disputées sur ces pentes exigeantes.

ÉTAPES DE LA VUELTA, EN 2009 ET EN 2010

Ainsi, le 6 septembre 2009, la huitième étape du Tour d'Espagne conduisit les coureurs d'Alzira jusqu'à l'Alto de Aitana sur 205 kilomètres. Cette première étape de montagne fut remportée par l'Italien Damiano Cunego. Ce jour-là, Cadel Evans, quatrième de l'étape, prit la tête du classement général.

Le lendemain, 7 septembre, la neuvième étape, vit s'affronter les coureurs d'Alcoy à Xorret del Cati sur 188 kilomètres, avec entre autres une nouvelle ascension du Puerto de Tudons. Cette étape de montagne fut remportée par l'Espagnol Gustavo César Veloso. Alejandro Valverde, troisième de l'étape, prit pour quelques secondes la tête du classement général et la conserva jusqu'à l'arrivée finale. Cadel Evans termina troisième de cette Vuelta, David Moncoutié étant le meilleur grimpeur.

L'année suivante, le 5 septembre 2010, se déroula sur ces mêmes pentes une belle étape de montagne de la Vuelta 2010 (huitième étape). Contrairement à ce qui s'était passé en 2009, où Valverde, futur vainqueur de la Vuelta, avait conquis le "maillot or" lors de la 9e étape, ce ne fut pas l'occasion d'une bataille "au sommet" entre le futur vainqueur, l'Italien Vincenzo Nibali, et ses dauphins sur le podium. En revanche, ce fut l'occasion pour David Moncoutié de remporter une belle étape.

Le lendemain, le 6 septembre, lors de la neuvième étape entre Calpe et Alcoy, le Français se montra particulièrement à son avantage sur les cols de la journée puisqu'il se plaça dans les trois premiers à l'occasion des sept passages au sommet comptant pour le maillot de meilleur grimpeur. Même s'il ne termina que 4e de l'étape, remportée par l'Espagnol David López García, cela lui permit d'engranger de nombreux points pour le classement de la montagne, dont il remporta le trophée final, comme en 2009.

Une particularité de cette étape, en forme de clin d'œil amusant : sur le tronçon situé entre le Coll de Rates et La Nucia (indiquée par un "S" sur le profil), les coureurs sont passés dans les trois villages où se situent mes origines maternelles : Tàrbena (lieu de naissance d'une de mes arrières-grands-mères), Callosa d'En Sarria (les parents de mon grand-père maternel y ont vu le jour) et Polop de la Marina (où ma grand-mère maternelle et son père sont venus au monde). Je ne sais pas si le peloton avait été prévenu de cette curiosité!…

Vuelta 2010 : Profil de la 9e étape "Calpe - Alcoy".

SUR LE PARCOURS DE CETTE ÉTAPE

Au cours de nos vacances, nous sommes montés à l'assaut de 6 des 7 cols proposés sur cette étape... mais pas tous le même jour, et pas forcément dans le sens où les abordaient les coureurs! Les liens vers les reportages que j'ai consacrés à ces escapades sont regroupés en fin d'article.

Le premier dans l'ordre du parcours est le Coll de Rates.

Coll de Rates (635 m)
Le sommet désigné sur le profil sous le nom de l'Alto de Guadalest (680 m) s'appelle en réalité l'Altet del Canonge. Il est situé sur la commune de Benimantell et fait face au village de Guadalest. Ce n'est pas un col au sens strict, mais son ascension par le côté emprunté par les coureurs est difficile, avec des pourcentages élevés.

Altet del Canonge (680 m) - photo juillet 2011
L'Alto de Confrides (980 m) est désigné dans le catalogue des cols d'Espagne sous le nom "Port d'Ares". La pente est régulière et modérée.

A proximité du Port de Confrides (dit aussi "port d'Ares")
Une autre fois, nous avons fait le Port de Tudons (1024 m), suivi du Port de Benifallim (1010 m) et du Puerto de Torremanzanas (900 m), un circuit de 68 km avec 1500 m de D+. A noter que nous avons fait le circuit à l'envers par rapport au trajet suivi par les coureurs de cette Vuelta, ce qui rendait les deux premiers cols plus longs et plus durs (19 km de montée pour Tudons et 6 pour Benifallim). En revanche, "Torremanzanas" ne faisait plus que 3 km — au lieu d'une vingtaine — dans le sens où nous l'avons abordé…

Port de Tudons (1024 m)
Le col désigné sur le profil par le nom Puerto de Torremanzanas s'appelle en réalité "El Collado". Nous l'avons abordé depuis Torre de les Maçanes (nom valencien de Torremanzanas), par son versant le plus facile. La photo ci-dessous montre ce que nous avons descendu… et que les coureurs abordaient dans le sens de la montée…

Route d'El Collado
Pour les collectionneurs de cols, le Port de Benifallim est généreux car on en a deux pour le prix d'un : le Port de Benifallim et le Port del Rentonar. Sur certaines cartes, seule ce dernier est mentionné. Sur le terrain, en revanche, pas de panneau pour ce col; seul le Port de Benifallim est panneauté…

Port de Benifallim (1010 m)
Pour les lecteur intéressés, plusieurs articles détaillent les différents parcours au cours desquels nous avons sillonné ces routes et franchi ces cols et sommets. Se reporter aux liens ci-dessous.

Claude
Photos personnelles

LIENS :

➜ Circuit de L'Alfàs, Guadalest et Confrides, Port d'Ares
➜ Circuit d'Orxeta, Port de Tudons et Port de Benifallim
➜ Circuit de Tàrbena, Coll de Bixauca et Coll de Rates
➜ L'Auberge rouge ou l'Auberge espagnole

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire