dimanche 16 juin 2013

COLS DE L'ARDÉCHOISE ET CLUB DES CENT COLS

EXEMPLES TIRÉS DU PARCOURS DES GORGES-ALLIER (12 au 15/06/2013)

Le club des Cent Cols est comme les amateurs de bière : il n'aime pas les faux cols ! Or sur les parcours de l'Ardéchoise, ceux-ci pullulent. Je ne sais qui est à l'origine de la création, en Ardèche, d'un grand nombre de nouveaux cols n'ayant aucune légitimité géographique ou historique. L'organisation ? Le Conseil Général de l'Ardèche ? Probablement les deux ensemble puisque l'organisation se sert de ces nouveaux cols pour donner plus de « relief » à la présentation de ses parcours, et le Conseil Général a fait implanter de vrais-faux panneaux aux emplacements choisis.

Pourquoi le Club des Cent Cols refuse-t-il d'homologuer les nouveaux cols de l'Ardèche ?

Le Club des Cent Cols a mis au point des catalogues de cols valides qu'on peut se procurer, moyennant une somme raisonnable. Ces catalogues sont périodiquement réactualisés. Chaque nouvelle proposition est examinée. Pour qu'un nouveau col soit ajouté au catalogue, il doit respecter les critères retenus par le club, à savoir qu'un col — je cite Wikipedia — « est une structure “en selle de cheval” formée en montagne par l'intersection entre une ligne de crête et un talweg, c'est-à-dire le point le plus bas entre deux sommets appartenant à la même arête. Le col est généralement utilisé comme point de passage reliant deux vallées ou deux versants d'une même montagne. »

A défaut de configuration géographique absolument claire, la mention du col dans des documents historiques peut permettre la validation du col.

Col de Meyrand (1370 m), un vrai col!!
En Ardèche, la plupart des nouveaux cols ne correspondent à aucun de ces critères. Le plus souvent, il s'agit de villages ou hameaux situés sur des hauteurs, auxquelles on parvient par des routes montantes. C'est le cas par exemple de Tauzuc, Lalouvesc, Clavière, Freydaparet, Burianne, Planzolles, etc.

Planzolles, un village sur les hauteurs (altitude: 507 m), pas un vrai col, malgré le panneau...
Parfois, il s'agit de lieux-dits caractéristiques : Serre de Tourre (belvédère dominant les Gorges de l'Ardèche), Quatre chemins (carrefour en altitude), Gerbier de Jonc (célèbre "pain de sucre" dominant les sources de la Loire)…

Les Quatre Chemins (1260 m) : ce n'est pas un "passage" entre deux hauteurs plus élevées! La photo est parlante.
Il est possible de télécharger gratuitement la liste des cols refusés par le club des Cent Cols.

Dans certains cas, la difficulté de la montée mériterait sans le moindre doute d'être homologuée. Je pense par exemple au faux col de la Croix de Toutes Aures : 4,4 km à 7,8% de moyenne et des passages à 11% ! Certes ! Mais c'est comme si, dans un jeu de ballon où l'on a convenu de ne pas utiliser les bras, quelqu'un prenait soudain la balle à la main ! Soit c'est interdit ! Soit cela donne naissance à un nouveau jeu !…

Col de la Croix de Toutes Aures: un faux col qui n'a rien à envier aux vrais!
Voici à titre d'exemple la liste des 19 faux cols sur le parcours des Gorges-Allier :
  • Col de Chalencon, 693 m
  • Col de Burianne, 620 m
  • Col de Tauzuc, 688 m
  • Col du Serre de Tourre (belvédère), 323 m
  • Col de la Grange, 231 m
  • Col de Figeyrolle, 275 m
  • Col de Planzolles, 507 m
  • Col de la Croix Blanche, 890 m
  • Col de l'Échelette, 845 m
  • Col de Notre Dame des Neiges, 1139 m
  • Col de la Croix de Toutes Aures, 1199 m
  • Col du Cros de Boutazon, 1378 m
  • Col des Quatre Chemins, 1260 m
  • Col du Mont Gerbier de Jonc, 1417 m
  • Col de Clavière, 1088 m
  • Col de Freydaparet, 1115 m
  • Col de Rochepaule, 891 m
  • Col les Grands, 1009 m
  • Col de Lalouvesc, 1092 m
Cols franchis en descente!

Pour atténuer la légitime déception des collectionneurs de cols, il est bon de signaler que, sur le même parcours, le Club des Cent Cols homologue six cols que les randonneurs ont franchi... en descente ! La règle du Club le permet ! (La loi, c'est la loi !)
  • Le Col de Sarrasset, 825 m, et…
  • Le Col des Pierres de Faux, 793 m, en descendant du Col de la Fayolle, 877 m
  • Le Col de Fontenelle, 703 m, en descendant du Col du Benas, 795 m.
  • Le Col de la Chavade, 1236 m, en descendant du Col du Pendu, 1435 m.
  • Le Col de Besses, 998 m, en descendant du Mont Gerbier de Jonc.
  • Le Col du Buisson, 917 m, en descendant du Col du Faux.
Col des Pierres de Faux (793 m) : malgré son nom et le fait qu'on le franchisse en descente, c'est un vrai col et il est homologué! Pour lever toute ambiguïté, je propose de le rebaptiser "Col des Pierres de Vrai".
Des cols faciles!

A ces six cols “cadeaux”, on peut ajouter deux vrais cols rendus très faciles après une longue montée vers un faux col.
  • Le Col de Brès, 459 m, long de 800 m quand on vient de Planzolles, village lui-même atteint après 5,7 km de montée.
  • Le Col du Faux, 1021 m, d'une longueur de 200 m seulement, lorsqu'on l'aborde après les 9 km d'ascension jusqu'à Lalouvesc.
Col du Faux (1021 m) : comment ne pas se mélanger les pinceaux
 avec ces "Faux" qui sont de vrais cols?
Les 22 cols homologués de ce parcours

Au total, sur le parcours des Gorges-Allier, cela nous a fait 22 cols homologués « Cent Cols », dont 16 ascensions.
  1. Col du Benas, 795 m
  2. Col de Besses, 998 m
  3. Col du Bez, 1229 m
  4. Col de Brès, 459 m
  5. Col du Buisson, 917 m
  6. Col du Chap del Bosc, 1169 m
  7. Col de la Chavade, 1236 m
  8. Col de la Fare, 336 m
  9. Col du Faux, 1021 m
  10. Col de la Faye, 1019 m
  11. Col de la Fayolle, 877 m
  12. Col de Fontaille, 619 m
  13. Col de Fontenelle, 703 m
  14. Col du Gage, 1098 m
  15. Col de la Justice, 679 m
  16. Col de Mayres, 603 m
  17. Col de Meyrand, 1370 m
  18. Col du Pendu, 1435 m
  19. Col des Pierres de Faux, 793 m
  20. Col de Pratazanier, 1222 m
  21. Col de Sarrasset, 825 m
  22. Col du Serre, 599 m
Un chiffre éloquent : qu'ils soient vrais ou faux, ces cols ardéchois nous ont fait parcourir environ 155 km de montées cumulées. Si l'on ajoute les nombreuses montées non répertoriées en tant que cols mais dont certaines étaient gratinées (arrivées dans les villages de Balazuc ou de Montréal, par exemple), nous avons parcouru en 4 jours entre 180 et 200 km de routes montantes. Sans parler des faux-plats !...

A noter que l'analyse comparée des faux et des vrais plats est un autre sujet !...

En conclusion, sur les Gorges-Allier, avec le groupe de six dont je faisais partie, nous avons parcouru 580 km pour 10 300 m de D+. Et ça, c'est VRAI!

Claude
Photos personnelles 2013

Liens :

—> Site du Club des Cent Cols
—> Page consacrée au Club des Cent Cols sur notre site
—> Site de l'Ardéchoise
—> Page consacrée à l'Ardéchoise sur notre site (avec entre autres, les liens vers tous les articles du périple 2013 : les Gorges-Allier en 4 jours)

Oui! Malgré des couleurs trompeuses, c'est le vrai "JPB", au vrai col du Meyrand, en compagnie du vrai moi-même!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire