mercredi 4 mars 2015

RAMON CASAS, LE TANDEM ET LE MODERNISME

Ramon Casas est un peintre catalan, né et mort à Barcelone (1866-1932). Sur ce tableau, peint en 1897, il s'est représenté lui-même pilotant un tandem, en compagnie de son ami Pere Romeu.

« Ramon Casas i Pere Romeu en un Tàndem », 1897, huile sur toile, 191 × 215 cm,
Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelona
L'œuvre ne semble pas avoir été inspirée par l'activité sportive elle-même mais plutôt par l'image de modernité qu'elle renvoyait. Le lieu auquel elle était destinée confirme cette interprétation.
En effet, de 1897 jusqu'en 1901, la toile décora un cabaret de Barcelone, Els Quatre Gats (Les Quatre Chats), cabaret qui venait tout juste d'ouvrir ses portes et qui devint pendant quelques années, jusqu'en 1903, le lieu de rencontre des artistes et intellectuels à l'origine du mouvement moderniste.

Sur le tableau, le peintre s'est représenté fumant la pipe. Quant à son copilote, qui nous regarde, il s'agit donc de Pere Romeu, fondateur et directeur d'Els Quatre Gats, qui avait précédemment été barman au cabaret Le Chat Noir, à Paris, dont il s'était inspiré pour créer son propre établissement.

Le décor du tableau est minimaliste mais les spécialistes s'accordent à reconnaître la silhouette de Barcelone en arrière-plan.

Reproduction du tableau dans la salle actuelle du restaurant Els Quatre Gats
Par sa finalité décorative et son style, cette peinture se rapproche de la technique de l'affiche, genre qui fit la renommée de Ramon Casas. A titre d'exemple, j'ai choisi cette affiche de l'artiste, qui annonce un spectacle de marionnettes représenté justement aux Quatre Gats. On y reconnaît d'ailleurs le même Pere Romeu tenant le bâton de Guignol!

Affiche de Ramon Casas
En 1901, ce tableau perdit sa fonction décorative sur les murs d'Els Quatre Gats où il fut remplacé par une autre œuvre du même peintre : Ramon Casas et Pere Romeu dans une automobile.

« Ramon Casas i Pere Romeu en un automòbil », 1901, huile sur toile, 208 x 291 cm,Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelona
Est-ce à dire qu'en ce début de XXe siècle, le tandem ne symbolisait déjà plus le modernisme, supplanté dans l'opinion publique par l'automobile ?

Claude
Illustrations trouvées sur Internet

3 commentaires:

  1. On notera sur le tandem de Casas :
    - présence de cale pieds
    - éclairage à acéthylène
    - le plus grands est derrière, ce qui est inhabituel
    - les deux pédaliers sont du même côté, on met plutôt le pédalier de liaison à gauche de nos jours,
    - pas de dérailleur, mais une belle sacoche guidon.

    Très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On apprécie le coup d'œil de l'expert! Merci Alain!

      Supprimer
  2. Merci Claude pour la qualité de cet article.

    RépondreSupprimer