jeudi 26 février 2015

À LA DÉCOUVERTE DU VAR, CIRCUIT N° 17 : « LES MAURES SAUVAGES »

Depuis février 2014, nous avons commencé à nous intéresser à une randonnée permanente du CoDep 83 : À la découverte du Var, label FFCT n° 52 (le lien renvoie à la présentation de la RP sur notre site, où figure l'inventaire des parcours effectués). Cet article présente l'un des 22 circuits disponibles.

Présentation du circuit n° 17

C'est l'un des six parcours obligatoires pour obtenir l'homologation de la randonnée permanente "A la découverte du Var".
  • Distance : 89 km
  • Dénivelé positif : 1450 m
  • 6 cols : Col des Fourches (537 m), Col de Vignon (352 m), Col de Reverdi (184 m), Col du Périer (350 m), Col de Taillude (411 m), Col de Boulin (385 m).
  • 3 pointages : Collobrières (départ officiel), La Garde-Freinet et Plan-de-la-Tour
  • 2 BCN/BPF : Collobrières, La Garde-Freinet
Circuit n° 17 « Les Maures sauvages », extrait de la plaquette de présentation

Départ officiel : Collobrières

Séjournant à Sainte-Maxime, nous avons démarré à l'opposé du circuit. Pour les premiers pointages, en 2014, nous sommes partis de Sainte-Maxime. Et nous avons effectué ce pointage à Collobrières (BCN-BPF du Var) lors du circuit effectué en février 2015, au départ de Grimaud.

Collobrières, BCN-BPF du Var
Circuits 2014

En saison hivernale, 89 km et 1450 m de dénivelé nous ont semblé beaucoup pour une seule sortie, en tout cas à notre niveau, surtout lorsqu'on est en pension complète et qu'il faut rentrer à l'hôtel pour le repas de midi! C'est pourquoi nous avons partagé ce circuit en plusieurs sections.

En février 2014, nous avions parcouru en deux temps la partie orientale du circuit. Au cours d'une première boucle entre Sainte-Maxime, Plan-de-la-Tour et Grimaud, nous avions franchi le Col de Reverdi (184 m).

Col de Reverdi
Au cours d'une seconde balade, toujours au départ de Sainte-Maxime, nous avions effectué les pointages au Plan-de-la-Tour puis à La Garde-Freinet, en passant par le Col du Vignon (352 m).

Marie-Ange au Col du Vignon
Partie principale du circuit

En février 2015, nous avons fait le plus gros morceau et terminé ce circuit n° 17, en partant de Grimaud. soit 73 km pour 1493 m de D+. (NB : L'enregistrement sur Strava comporte une erreur au niveau du dénivelé positif, la fonction correction d'altitude ayant généré une anomalie que je n'ai pas réussi à annuler).


Quand nous quittons Grimaud, nous commençons par une descente réfrigérée de 2 km. Une fois franchi le pont enjambant la Giscle, nous sommes au début d'une longue montée.

Début de la montée vers les cols
Nous voilà partis pour enchaîner les cols du Périer (350 m) et de Taillude (411 m) : 14,2 km en tout, dont 1 km où la route redescend un peu, après le Col du Périer. A noter que certains cyclos parlent de "Capelude-Taillude" à propos de cette ascension, Capelude étant le nom d'un hameau situé à proximité de la route, entre les cols du Périer et de Taillude.

Col de Taillude depuis Grimaud, profil
Au début de la montée, il fait encore très froid. Le soleil brille mais ne nous réchauffe pas. Il faut dire que la route passe souvent en forêt. L'été, cela doit être très agréable…

En début de montée, nous sommes intrigués par des éléments commémoratifs. Je pense d'abord à un hommage à des résistants. Mais non. Ici, en 2003, ce sont trois pompiers qui ont laissé leur vie pour défendre la forêt.

Hommage à trois pompiers, morts au feu en 2003
La montée se poursuit. La route est très belle. Nous commençons à avoir un peu moins froid.

Col du Périer en vue…
Au franchissement du Col du Périer, nous ne voyons pas de panneau sommital.

Col du Périer
La descente est brève. Depuis la route de Taillude, nous apercevons au loin la Chartreuse de la Verne. A cette distance, difficile d'en distinguer les détails.

Chartreuse de la Verne
Un panneau modeste nous informe que nous sommes sur le lieu-dit "Capelude", mais rien de remarquable pour illustrer ce récit. Nous préférons retenir cette petite cascade…

Cascade, un peu avant le Col de Taillude
Nous franchissons enfin le Col de Taillude.

Col de Taillude
Au cours d'une descente de 8 km jusqu'à Collobrières, nous franchissons sans effort le Col de Boulin (385 m), un peu plus d'un kilomètre après le Col de Taillude.

Office de Tourisme de Collobrières
Après Collobrières, nous faisons demi-tour pour aller escalader le Col des Fourches (537 m) : 8 km et 344 m de D+, à 4,3% de pente moyenne.

Col des Fourches (537 m)
La descente du Col des Fourches présente un revêtement particulièrement rugueux, autant dire pas très roulant. Avant d'arriver à Gonfaron, le parcours bifurque en direction des Mayons et de La Garde-Freinet : on traverse la Plaine des Maures.

La Plaine des Maures
Après le carrefour de la D75 et de la D558 commence la montée vers La Garde-Freinet, longue de 7,4 km avec 250 m de D+ et une pente très raisonnable.

La Garde-Freinet
Le retour vers Grimaud ne présente guère de difficultés. La route, large et roulante, descend sur 8 à 9 km.

Retour à Grimaud
Nous terminons ce circuit superbe et vallonné dans les délais requis pour prendre le repas de midi à Sainte-Maxime. Mission accomplie!

Claude
Photos personnelles

LIENS :

➜ Sur notre site, présentation de la randonnée permanente À la découverte du Var,
➜ Toutes les photos de la sortie du 26 février 2015 sur Flickr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire