lundi 14 avril 2014

AUTOUR DE LÉONCEL ET DU COL DE LA BATAILLE (100 COLS EN DRÔME)

RANDONNÉE PERMANENTE DU CLUB DES CENT COLS

Retrouvez sur notre site la page 100 cols en Drôme, qui récapitule tous nos articles concernant cette randonnée (séjours d'octobre 2013, d'avril et d'octobre 2014).

Présentation succincte du parcours

Plusieurs tronçons en aller-retour pour un total de 65 km avec 7 nouveaux cols franchis :
  • Col de la Bataille (1313 m)
  • Col de Tourniol (1145 m)
  • Col de Bioux (790 m)
  • Col de la Croix (722 m)
  • Col du Pionnier (1029 m)
  • Pas de Logue (1312 m)
  • Col de Panavare (425 m)
D+ cumulé : 1960 m

—> Toutes nos photos sur Flickr

Le résumé de la journée…

Nous effectuons tout d'abord un déplacement en voiture pour nous rendre de Grâne à Léoncel, ce qui nous permet de découvrir au passage le Col de Bacchus, qui sera à notre programme "vélo" dès demain (voir l'article)…

Contrariété au départ de Léoncel : le Col de la Bataille est annoncé fermé. Cela nous étonne car il n'est pas à une altitude extrême… Nous décidons donc de tenter le coup et nous l'atteignons sans problème après 8,5 km de montée.

Col de la Bataille (1313 m)
Cependant, une fois arrivés au col, nous préférons rebrousser chemin : barrière en travers de la route, panneau annonçant des risques d'avalanches, de glissements de terrain, d'éboulements ou de chutes de pierres et surtout rafales de vent très violentes juste après le tunnel. Ça nous semble vraiment trop dangereux!

Tunnel du Col de la Bataille, vu depuis le col : lieu très venté
Un fonctionnaire de la DDE rencontré peu après, à notre retour à Léoncel, nous déclare qu'il est lui-même membre du Club des Cent Cols. Nous engageons la conversation et il nous confirme que nous avons bien fait de ne pas continuer car il y a vraiment de gros risques entre le Col de la Bataille et le Pas de Logue. Et il ajoute en souriant : « Les jours où il n'y a pas de vent au Col de la Bataille, vous pouvez les marquer d'une croix sur le calendrier! »

Léoncel et ses environs
Abbaye cistercienne Sainte-Marie, à Léoncel
Un peu dépités d'avoir dû renoncer à la boucle que nous avions prévue de faire, nous nous interrogeons sur la suite des opérations. Nous hésitons entre plusieurs possibilités…

Dans un premier temps, puisque nous sommes revenus à Léoncel, nous décidons de profiter de l'opportunité pour aller franchir le Col de Tourniol, qui n'était pas initialement à notre programme.

Vue du Col de Tourniol (1145 m) en montant depuis Léoncel
En arrivant au col, nous découvrons que l'ascension en venant de Barbières doit être autrement plus exigeante, avec un dénivelé beaucoup plus conséquent… Marie-Ange me prend en photo comme si j'arrivais par cet autre accès, mais c'est de l'intox! (En fait, c'est pour pouvoir lire le panneau!)

Col de Tourniol (1145 m)
Et maintenant?

Après concertation avec Marie-Ange, nous décidons de ne pas renoncer aux cols que nous devions aborder si nous avions fait la boucle en continuant après le Col de la Bataille : le Pas de Logue, le Col du Pionnier, etc. Mais si on part de Léoncel en vélo, le trajet aller-retour sera beaucoup trop long. Nous décidons donc de reprendre la voiture pour nous en rapprocher… Ainsi commence une succession de "sauts de puce" en voiture pour nous rendre au pied de plusieurs ascensions.

Pour notre deuxième départ de la journée, nous stationnons à l'embranchement qui permet d'accéder au col de Bioux.

Embranchement vers le Col de Bioux par le chemin de Fogés
La petite route est très belle et très agréable.

Rivière de Léoncel, sur la route du Col de Bioux
Après le hameau des Fogés, nous atteignons rapidement le Col de Bioux (790 m).

Col de Bioux (790 m)
Demi-tour et retour à la voiture. Déplacement motorisé jusqu'à Bouvante. Puis nous remontons sur les vélos pour attaquer un sacré morceau : le Pas de Logue culmine en effet à 1312 m. Or nous sommes environ à 500 m d'altitude! Plus de 800 m de D+ en une quinzaine de kilomètres! Compensation : nous franchirons deux autres cols au cours de l'ascension : les cols de la Croix (722 m) et du Pionnier (1029 m). Trois cols pour le prix d'un!

Col de la Croix (722 m)
Après le Col de la Croix, c'est reparti pour 300 m de D+! Peu avant d'arriver au Col du Pionnier, nous traversons le tunnel du même nom.

Entrée du tunnel du Pionnier
Petit ravito au Col du Pionnier. Depuis Bouvante, on est déjà monté de plus de 500 m en dénivelé : ça creuse!

Col du Pionnier (1029 m)
La fin de l'ascension présente une pente plus douce. Il y a même des endroits où la route redescend un peu. Il ne s'agirait pas de redescendre de trop car il va nous falloir faire demi-tour pour retourner à la voiture! Pas envie d'avoir à remonter!
Nous restons donc attentifs pour ne pas dépasser le col… mais nous le dépassons quand même. En effet, et c'est une petite déception, nous n'avons pas vu de panneau au Pas de Logue. Après vérification au retour sur Openrunner, pas de doute, nous l'avons bien franchi. Nous avons pourtant essayé de le repérer sur place, nous avons même interrogé des randonneurs, mais en vain…

Clairière de Malatra : Marie-Ange essaye en vain de situer le Pas de Logue… Il n'est pourtant pas loin du tout!
Après cela, il nous reste à profiter des 15 km et quelques de descente jusqu'à Bouvante. Au passage, nous franchissons de nouveau les cols du Pionnier et de la Croix… Sans effort!

Au cours de la descente vers Bouvante
Pour finir, avec un peu de malice, nous nous amusons à faire un dernier arrêt "voiture" à Oriol-en-Royans. En effet, j'ai repéré un petit col hors circuit qu'il serait dommage de négliger : le Col de Panavare (431 m). Un petit aller-retour sans difficulté nous permet donc d'engranger un 7e et dernier col pour la journée!

Col de Panavare (431 m)
Il ne reste plus qu'à remonter une dernière fois en voiture pour rentrer à Grâne… Avec près de 2000 m de dénivelé dans les pattes et 7 nouveaux cols dans la musette, tous franchis en montée ! Bilan plus que positif pour une journée qui avait commencé par une contrariété…

Claude
Photos personnelles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire