samedi 5 avril 2014

BREVET AUDAX 200 KM PARIS - GAILLON - PARIS

Il y a 10 ans, en avril 2004, j'ai participé à mon premier brevet Audax, qui était aussi mon premier 200 km (voir l'article que j'avais écrit à l'époque). C'était sur une organisation du Vélo Sportif Villecresnois, à l'occasion du centenaire du premier Audax.

Cette année, l'UAF (Union des Audax Français) proposait de célébrer le 110e anniversaire de la création des Audax par Henri Desgrange sur le parcours du premier Audax, organisé en avril 1904... C'est ainsi que ce samedi 5 avril, nous avons suivi, à peu de choses près, l'itinéraire du premier Paris - Gaillon - Paris, pour un brevet 200 km (210 km exactement au compteur et sur la feuille de route).

Le parcours sur Openrunner.

Le profil
Le rendez-vous était donné à la Porte Maillot vers 6h30, plus précisément à l'entrée de l'allée de Longchamp, pour un départ à 7h.

C'est d'abord le plaisir des retrouvailles avec de nombreux habitués, déjà rencontrés notamment lors des brevets 100 km ou 150 km de Bois-le-Roi auxquels nous avons participé au mois de mars.
Puis l'affaire s'organise autour de deux capitaines de route expérimentés : Jean-Michel Vincelot, qui régulera le premier groupe, et de Gérald Paillard, à la tête d'un second groupe, pour une soixantaine de participants au total, dont quatre féminines.

Nos capitaines de route : Jean-Michel Vincelot (de face) et Gérald Paillard (à droite)
Le parcours présentait l'indéniable intérêt historique de suivre les traces du premier Audax de 1904. Certes, l'évolution de la circulation automobile depuis plus d'un siècle a rendu certains tronçons moins attractifs qu'ils ne devaient l'être au début du XXe siècle. Cependant, sur les 210 km, nous avons eu aussi de nombreuses routes de campagne très agréables, en particulier dans la vallée de l'Eure et sur les rives de la Seine, entre Vernon et La Roche-Guyon.

Quelques belles bosses étaient au programme : la côte de Suresnes (première côte sur le parcours de Levallois-Honfleur), les côtes pour sortir de Mareil-sur-Mauldre (à l'aller et au retour) ou encore la côte de la Boissaye qu'on abordait en quittant la vallée de l'Eure pour plonger ensuite sur Gaillon et la vallée de la Seine. Plus de 1450 m de D+ au total.

Le groupe à Gaillon (photo de l'organisation)
Ce petit tour en Normandie a bénéficié d'une météo favorable et s'est déroulé à la satisfaction quasi générale. Pour certains, c'était le premier Brevet Audax, pour d'autres c'était le premier "200". Et ceux qui, comme Sylvia, ont pensé renoncer en cours de route, se sont particulièrement réjoui d'avoir tenu jusqu'au bout.

Le seul bémol est à mettre sur le compte de quelques néophytes qui n'ont pas aimé le côté "réglementé" de ce type d'épreuve et n'ont pas manqué de le faire savoir par des réflexions railleuses qui n'ont fait de tort qu'à ceux qui les ont formulées. Ce que ces gens ignorent probablement, c'est que "200 km" est une petite distance pour les Audax. La discipline exigée des participants a pour but de développer un apprentissage qui permet d'aborder ensuite des brevets "300", "400", "600", "1000" ou encore "1260" (Paris-Brest-Paris Audax). Cela permet de rouler en peloton en limitant les risques de télescopages, de rouler en groupe la nuit, de savoir réguler son allure pour pouvoir tenir très très... très longtemps!...
De nombreux adeptes de l'allure libre arrivent au même résultat, individuellement ou en petits groupes. Le mérite de la formule Audax, c'est de mettre au service de néophytes ou de cyclotouristes moins aguerris l'expérience de capitaines de route chevronnés qui permettent de réussir ensemble ce que certains n'auraient jamais réussi à mener à bien tout seuls.
Un grand merci à ces capitaines!

Claude
Photos personnelles (sauf mention contraire)

LIENS

—> le site de l'UAF.
—> la page documentaire dédiée aux Brevets Audax sur notre site.
—> l'inventaire de nos participations (sur notre site).

Paris, porte Maillot : en attendant le départ (photo Patrick Aguettant)
Halte de Thoiry : Frédérique, Jean-Pierre, Olivier, Claude, Marie-Ange et Sylvia
Halte de Gaillon : Jean-Pierre, Olivier, Frédérique et Marie-Ange
Vernon : à travers les arbres, on distingue l'ancien moulin sur la Seine et le Château
La Seine, à Vernon
Le repas à Vernon (photo Patrick Aguettant)
Halte de Limay : Olivier et Marie-Ange, portant les couleurs des Cyclos Saint-Mauriens, et Charly, au premier plan, avec les couleurs de l'U.A.F
Le vieux pont sur la Seine, à Limay

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire